Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2014 6 04 /10 /octobre /2014 14:11

Je n'avais fait qu'un vol après équipement avec le train rentrant et modification de l'installation intérieure, vol un peu remuant qui avait mis en évidence un centrage trop arrière et des commandes trop mordantes.

 

Du plomb a été ajouté, pour ramener le centre de gravité à l'emplacement calculé dans PredimRC, et les débattements réglés. Et ce matin en route pour un nouveau premier vol.

 

Pas de vent, piste en herbe bien tondue, j'aligne l'appareil, mise de gaz, ça décolle et c'est un vrai plaisir. La réponse aux commandes est bonne, juste un peu de trim à régler, l'avion vole parfaitement (pour un warbir de cette taille), le pilotage est facile. 8 minutes de vol et puis atterrissage sans le train, à une vitesse assez rapide mais avec un arrondi facile à doser. Je remarque que j'ai perdu un des pantalons de train ... zut, il bougeait un peu avant le décollage ... pas grave mais embêtant à refaire, et je ne l'ai pas vu tomber en vol.

Des nouvelles du Spitfire

Deuxième décollage et là ... l'avion bascule sur le nez. Je m'y reprends une deuxième fois, idem, et cette fois-ci les canons sont cassés (pas grave, ce sera pas la première fois que je les recolle), et un peu plue embêtant une des jambes de train est trop ouverte et le train est coincé. retour au parking, démontage du train, ce sont les petites pièces de contreplaqué que j'ai ajoutées pour faire butée train ouvert qui se sont délaminées. Il faudra que je mette un bout de plaque epoxy à la place. En attendant je remet la mécanique de train en place, je referme le tout et ..; ça fonctionne. Je retourne sur la piste, cette fois-ci décollage ok. Vol à nouveau très sympa, j passe quelques figures de voltige, le tonneau est un peu lent et je pourrais avoir un poil de profondeur en plus. Atterrissage sur le ventre, ok.

 

Troisième décollage et ... je passe sur le dos. Je réalisgne, mise de gaz, bruit bizarre .. l'hélice a perdu un bout de pale. Retour au parking, changement d'hélice. Jean Rousseau qui passe par là me conseille de faire un départ plein gaz en retenant l'avion puis en le libérant en le poussant légèrement, tout en mettant le manche de profondeur au ventre. Manche au ventre je l'avais déjà mais j'avais tendance à mettre progressivement les gaz. Donc je vais sur la piste et j'essaie de suivre le conseil. mais manche au ventre de la main droite, mettre les gaz de la gauche, tout en tenant l'avion ... manque une main. Donc je décide de mettre les gaz progressivement (manche au ventre) et dès que l'avion commence à rouler gaz à fond .. et ça décolle. Coté réglages de débattements c'est mieux avce un peu plus d'ailerons, le tonneau passe plus vite. 8 minutes, atterrissage.

 

Quatrième décollage, je fais comme pour le précédent et ça passe. Un peu acrobatique quand même parce que je pars sur la gauche et je ne passe pas très haut au dessus des barrières. Au bout d'un peu plus de 6 mintes de vol j'ai l'impression que je manque un peu de puissance ... je fait un circuit rapide et je me pose. Il reste 30 % dans le pack ... bizarre. Ceci étant c'est l'heure d'aller déjeuner, je plie le matériel.

Des nouvelles du Spitfire

Bilan : heureux ! le stress du décollage a disparu même si cela reste un moment délicat. Canons à recoller, petite amélioration du mécanisme de train rentrant à faire, accu à vérifier; température controleur à regarder..... et au fait pour le pantalon de jambe de roue que j'avais perdu au premier vol : j'ai regardé sur la piste il n'y était pas. alors je me suis dit qu'il était peut être tombé quand j'avais rentré le train au premier vol. Je me souvenait à peu près de la zone ou c'était. Alors j'ai été faire un tour dans le champs labouré et ... j'ai trouvé mon pantalon, qui était tombé à la limite du champs et d'une zone en herbe. Coup de chance assez extraordinaire, la zone ou j'ai évolué doit faire environ 400 mètres sur 200 mètres ...

Partager cet article

Repost 0

commentaires