Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2015 1 05 /01 /janvier /2015 21:59

D'abord, de quoi s'agit-il ? le Volt est un avion dont le plan est paru en août 2002 dans la revue Modèle Magazine. Les auteurs de l'article étaient Alexandre et François Gahide. L’appareil fait 1m60 d'envergure, équipé du profil naca 2412 évoluant en 2414 ou, pour ceux qui veulent un avion plus orienté vers la voltige, naca 64a012 évoluant vers 64a014 (biconvexe symétrique). La propulsion est d'origine prévue en électrique avec un plettenberg HP300/30/A3SL alimenté par un pack de 16 éléments NimH de 3000 mA. L'avion est donné pour 2kg600 et l'autonomie annoncée de 12 minutes en "voltige tonique" et 20 minutes lors d'une scéance de tours de piste.

 

Pourquoi choisir de réaliser cet avion ? globalement il correspond à ce que je recherche, et puis .... j'ai le plan et l'article qui va avec . Ceci étant pour ce qui est de l'autonomie, je n'y crois pas : en voltige ça ferait 18 ampères maximum de consomation (consommer 3000 mA en 12 minutes), soit un peu moins de 300 watts, pour un appareil de 2kg600 .... à peine plus de 100 watts/kg ..

 

Allez, une petite photo :

Construction du Volt - 5 janvier 2015

En cherchant sur internet je n'ai pas trouvé grand chose concernant cet avion excepté une description complète du montage et des premiers vols de l'avion sur le site de Alain Le Gallou, avec plei de remarques très intéressantes sur la construction :

http://www.legallou.com/Modelisme-Kits/Volt/Volt.html

Bien entendu en un peu plus de 10 ans le matériel a évolué. Par ailleurs j'ai mes petites habitudes, et puis je voudrais mettre dans cet avion les enseignements que m'a apporté mon expérience de l'aéromodélisme. j'en parlerai au fil des articles.

 

Donc, on commence par les ailes. Pourquoi les ailes ? parce que je prévoit de fixer les ailes sur une platine, horizontale, sur laquelles sera également posé ou fixés le pack, le récepteur et les servos. cette platine seravnt un peu de colonne vertébrale au fuselage. Donc l'ordre logique est : construction des ailes, fixation sur la platine et construction au milieu du fuselage (puisque la platine sera collée sur les couples). Ca reprend un peu le principe du Monsun, en allant un peu plus loin puisque sur le monsun il n'y avait pas de platine unique.

Construction du Volt - 5 janvier 2015

Sur la photo ci-dessus on voit cette platine. On remarque aussi la petite patte qui sert à fixer l'aile, je vais également reprendre ce principe (il y a deux pattes, une près du bord d'attaque et l'autre près du bord de fuite). Enfin le tube de clé d'aile, principe que je vais reprendre sur le Volt également en rendant les ailes démontables, la liaison étant faite par une clé d'aile cylindrique (d'origine le volt a une aile en une seule pièce).

 

En examinant le plan je me suis rendu compte que l'avion ne fait pas 1m60 mais 1m48 d'envergure. je vais le réaliser en 1m60, en gardant la meme forme d'aile (en fait l'aile étant démontable en 2 partie, et le fuselage faisant 10 cm de large, j'arrive à 1m60 d'nevergure en faisant des demi ailes de 75 cm ...). Pendant que j'y suis et après m'être reseigne sur modelisme.com je vais modifier la forme des saumons et faire déboucher les ailerons au saumon, il parait que c'est ce qui est le mieux.

 

Bon, on y va : 

- réalisation des nervures : méthode du bloc, les nervures d'emplanture et de saumon en contreplaqué 15/10 ème sont réalisées, des rectanges découpés dans du balsa de 3mm, empilés entre les deux nervures en contrplaqué. c'est du classique. Là ou ça l'est un peu moins c'est que je vais faire deux trous de 4mm de diamètre qui traverse l'ensemble. Pour la réalisation de mes nervures ça permettra de tenir ensemble toutes les pièces et ensuite lors du montage en mettant des tiges de carbonne ou une corde à piano dans ces trous ça me permettra de m'assurer que l'aile n'est pas vrillée.

La 5ème nervure est percée pour recevoir le servo d'aileron, er renforcée par des plaques de contreplaqué 15/10ème.

 

 

Construction du Volt - 5 janvier 2015
Construction du Volt - 5 janvier 2015

- collage du longeron supérieur puis du faux bord d'attaque. les nervures s'encastrent dans le bord d'attaque. On retourne l'aile, collage du longeron inférieur. Je parle de faux bord d'attaque car sur celui-ci sera collé ultérieurement le "vrai" bord d'attaque. Le faux bord d'attaque sert en fait de support pour le coffrage, tout en renforçant la structure de l'aile et le "vrai" bord d'attaque. C'est une "baguette" prélevée dans une planche 100/10, sa partie inférieure repose sur le plan de travail (permet d'avoir un bon alignement des nervures).

- mise en place des entretoises verticales entre les nervures, sur l'avant des longerons, en balsa 20/10, fil du bois vertical.

- Ponçage de la partie supérieure du faux bord d'attaque. mise en place du coffrage supérieur en balsa 20/10 allant du longeron au faux bord d'attaque. Il faut le découper un peu pour qu'il ne recouvre pas totalement le longeron, de l’emplanture à la 4ème nervure (pour pouvoir coller le coffrage arrière, qui ne va que de l'emplanture à la quatrième nervure.

Construction du Volt - 5 janvier 2015
Construction du Volt - 5 janvier 2015
Construction du Volt - 5 janvier 2015

- mise en place de la baguette de bord de fuite. La encore les nervures sont encastrées dans la baguette

Construction du Volt - 5 janvier 2015

- Ponçage du coté inférieur du "faux bord d'attaque", mise en place du coffrage inférieur.

- mise en place des entretoise sur l'arrière des longerons.

- découpe dans la nervure d'emplanture des ouvertures qui permettront de faire passer les pattes de fixation de l'aile. A ce stade j'ai fait une erreur, j'ai collé les pattes en question. Au fil des manipulations celle située à l'avant s'est arrachée en emmenant un peu de bois de la nervure d'emplanture. J'ai alors réparé la nervure, enlevé la 2ème patte et mis en place des renforts en contreplaqué 15/10 ème.

- mise en place du coffrage arrière supérieur, en ne planchettes (il y a 20 cm de profondeur). Là on se dit que c'est bien d'avoir une aile d'un petit peu moins de 30 cm de corde.

- perçage des trous de passage du fourreau de clé d'aile. J'ai repris du tube alu 12mm extérieur et 10 mm intérieur, j'utiliserai une clé en tube carbone de 10 mm extérieur et 6 mm intérieur (en fait un tube 6/8 glissé et collé dans un tube 8/10. j'ai vérifié avec Aerocalc ça devrait êtr largement surdimensionné (et j'ai aussi demandé l'avis sur modelisme.com). Pour percer les trous j'utilise un tube alu rendu coupant à son extrémité, que je fais tourner sur lui même pour couper le balsa. Attention si il y a des nervures en contreplaqué ça ne marche pas. Avec des cales je m'assure que les trous sont bien alignés horizontalement (pas de dièdre) et que le fourreau sera parallèle aux longerons.

- mise en place de renforts en contreplaqué 15/10ème au niveau des trous de passage du fourreau.

- soudure d'une rallonge de servo sur une prise multiplex. Comme sur le Monsun la connexion électrique sera faire automatiquement lors de la mise en place des ailes sur le fuselage. Je ne peux plus m'en passer .... tellement plus pratique que d'avoir à brancher ensemble des connecteurs à chaque montage.

- perçage des nervure 2,3 et 4 pour faire passer le fil (avec un tube alu rendu coupant), mise en place et collage de la prise, collage du fil dans les trous des nervures 2 et 3 (j'aurais peut être du laisser un peu plus de "mou" sur le fil ... bof ça ira.).

 

 

Construction du Volt - 5 janvier 2015
Construction du Volt - 5 janvier 2015

Partager cet article

Repost 0
Published by hal - dans volt
commenter cet article

commentaires