Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2015 7 01 /02 /février /2015 12:47

Suite du montage des ailes ...

 

Mise en place des pattes qui permettront de maintenir l'aile plaquée contre le fuselage, et aussi assureront la bonne incidence. Les pattes sont découpées dans une plaque de fibre de verre de 3mm. Je les mets en place, et avec des baguettes de balsa je les maintient en position pendant le collage à l'araldite. Il faut à la fois qu'elles soient dans un même plan et perpendiculaires à la nervure d'emplanture. Je sais, sur la photo on ne voit pas les pattes ... mais le but est de montrer le système de maintien.

Construction du volt - 1er février 2015
Construction du volt - 1er février 2015

Après ça fin de la pose du coffrage. Rien de particulier, sinon qu'au bord de fuite je vais d'une part mettre un petit morceau de baguette 10*5 poncé à la forme du profil entre les deux nervure pour robustifier le coffrage, et aussi un peu de tissus de verre au bord de fuite avec de l'araldite pour rendre le bord de fuite moins fragile.

Construction du volt - 1er février 2015

Après ça pareil pour la deuxième aile. Seule particularité, la mise en place du fourreau de clé d'aile. Il faut y préter attention parce que c'est ce qui va donner la position relative des deux ailes. Donc je mets en place une clé d'aile provisoire en tube d'alu (je n'ai pas encore la clé en tube carbone), je mets mes tiges guide en place en les insérant dans les deux ailes afin d'avoir le bon alignement de la clé. Et je colle.

 

Autre étape délicate : la mise en place des pattes de maintien, parce qu'il faut cette fois-ci qu'elles soient dans un même plan, perpendiculaires à la nervure d'emplanture et dans le même plan que les pattes de maintient de l'autre aile. Car ces 4 pattes seront vissées sur une plaque de contreplaqué dans le fuselage.

 

Donc je découpe une plaque de contrplaqué de 3mm d'épaisseur, en plaquant les pattes dessus avec des serre joint je serais assuré que toutes sont dans un même plan. Bien entendu, j'ai mis en place mes tiges guide et la clé. J'ai aussi mis l'aile sur une cornière alu en mettant à chaque bout des petites cales en bois pour assurer que le dièdre (très faible et lié à la diminution de la hauteur des nervures) sera le même sur les deux ailes. Collage, séchage.

 

Au passage vous remarquez surement la grosse ouverture dans le coffrage de l'aile qui est à gauche de la photo ..... ben oui j'ai appuyé un peu trop fort sur le coffrage et un doigt est passé à travers, donc j'ai augmenté la taille de cette ouverture. Faut faire attention, pendant sa construction l'aide est fragile ...

Construction du volt - 1er février 2015
Construction du volt - 1er février 2015

C'est presque fini. Je termine le coffrage de la deuxième aile, puis mise en place de la planche qui terminera le bord d'attaque. Je prends du balsa 5mm, une densité assez importante puisque la planche pèse 77 grammes. Avant de la coller je ponce le faux bord d'attaque avec une calle à poncer de grande taille. Collage, mise en place d'épingles pour maintenir en place, séchage. Puis mise en place d'une planchette de 10 mm sur la nervure de saumon. Collage, séchage, ... Je trace à la règle la pointe du bord d'attaque et ponçage ...

 

Pareil pour la deuxième aile. Pour la planche de saumon c'est un peu plus sportif parce que la nervure de saumon a été tordue lord de l'assemblage, donc il faut poncer la planchette. au passage on remarquera que j'ai percé mes planchette pour pouvoir mettre en place les tiges guide lord de l'entoilage. J'ai mis un petit tube alu de 4mm pour que le tubes soient bien guidés.

 

 

Construction du volt - 1er février 2015
Construction du volt - 1er février 2015
Construction du volt - 1er février 2015

Partager cet article

Repost 0
Published by hal - dans volt
commenter cet article

commentaires