Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juillet 2015 5 24 /07 /juillet /2015 21:33

C'est la dernière étape du montage du fuselage. Tout d'abord il va falloir poncer la partie mobile, comme je l'ai fait pour la gouverne de profondeur. Petit soucis, sur le plan la partie fixe est coffrée et la partie mobile ne l'est pas. Mais ça conduit à une différence d'épaisseur importante entre partie fixe et partie mobile. Comme l'appareil semble un peu trop lourd de l'avant, ajouter du poids à l'arrière ne pose pas de problème. Donc décision de coffrer aussi la partie mobile de la dérive.

Ponçage avec ma technique habituelle, en prenant appui sur des cordes à piano placées de chaque coté de la gouverne. Là il a fallu que je sépare la partie de la partie mobile se trouvant au dessus de la partie fixe, en avant de l'axe des charnières, qui n'est pas poncée, le "raboutage" se faisant lors de la pose du coffrage . Coffrage (en ayant collé ensemble deux planchettes car il faut plus de 10 cm de large), perçage des fentes pour les charnières. Montage sur le fuselage pour voir si tout est bien en croix, petit ajustage, collage en assurant la perpendicularité profondeur/direction grâce à une équerre.

Construction du volt - 24 juillet 2015 - dérive et pose des commandes
Construction du volt - 24 juillet 2015 - dérive et pose des commandes
Construction du volt - 24 juillet 2015 - dérive et pose des commandes

Pose des commandes, rien de particulier.

Je rappelle que la commande de profondeur est intégralement dans le fuselage. Le palonnier est fixé par vis sur la pièce en epoxy reliant les deux gouvernes. Le servo de profondeur est mis en place, des essais réalisés pour déterminer dans quel trou du palonnier il faut fixer la chape. J'utilise une commande du commerce avec gaine, ce type de commande m'a toujours donné satisfaction. A l'extrémité de la gaine intérieure une tige filetée de 2mm est vissée. Coté arrière une chape est vissée, ainsi qu'un écrou qui va servir de contre écrou. Cela ne sert à rien d'avoir une longueur réglable à cette extrémité mais le montage est validé sur nombre de mes modèles. Le contre écrou est serré, et de l'araldite scelle la liaison qui ne bougera pas.

Coté servo j'utilise les palonniers réglables hitec livrés avec les HS225. Je vais devoir fixer la commande au plus près de l'axe et je ne peux pas utiliser une chape fixée sur le palonnier car elle butterai sur le servo quand les débattement sont importants. Je vais donc utiliser des chapes à boules, la boule étant vissée sur le palonnier.

Coté direction, utilisation d'un palonnier choisi dans mon stock. Chape réglable sur vis filetée coté dérive, chape à boule coté servo.

Une fois tout bien ajusté les gaines extérieures sont collées dans le fuselage, en mettant de petites cales en balsa pour tout caler.

Construction du volt - 24 juillet 2015 - dérive et pose des commandes
Construction du volt - 24 juillet 2015 - dérive et pose des commandes

Et pour finir, mise en place de la planche de coffrage inférieure et ponçage des angles, après avoir mis en place un renfort en contreplaqué tout à l'arrière, percé de deux trous filetés de 3mm, qui va servir à la fixation de la roulette de queue.

Et voila le fuselage est terminé. Reste à faire l'entoilage et la peinture. Et puis après bien entendu il faudra réaliser la partie supérieure amovible avec le cockpit.

Partager cet article

Repost 0
Published by hal - dans volt
commenter cet article

commentaires