Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2015 7 08 /11 /novembre /2015 12:46

Je l'ai signalé dans un autre article, la résistance interne des packs que j'utilise sur cet indoor m'est apparue comme beaucoup plus élevée que ce à quoi je suis habitué. aujourd'hui j'ai deonc réalisé un enregistrement pour voir comment ce comporte ce type de pack de petite capacité.

La procédure d'essai est simple : hélice gws 8 x 4.3 sur le moteur (celle que j'utilise en vol), et je fais des cycles en alternant mi-gaz, plien gaz et gaz coupés, en partant d'un accu chargé et jusque à ce que la tension du pack atteigne 7,4 volts gaz coupés. J'ai inséré deux montées progressives des gaz à 1/3 de capacité consommée et environ 2/3 de capacité consommée pour faire un calcul de la résiatnce interne du pack.

Enregistrement des données tension, intensité pack et vitesse de rotation moteur avec mon logger eagletree (10 mesures par seconde.)

Voila ce que ça donne, tout d'abord l'évolution de la tension en fonction de la capacité consommée.

mesures sur les packs 2S 450 mA de l'elipsia

On note deux pics anormaux, ça c'est lié au problème de blocage moteur avec couinement de cochon que je croyais avoir réglé (mauvaise soudure sur un des fils reliant le controleur au moteur), il faut que je regarde cela de plus près.

Sinon on voit que la tension chute progressivement, que ce soit la tension gaz coupés ou la tension gaz à fond. 

Gaz coupés on passe de 7,9 volts (après la première mise plein gaz) à 7,4 volts. Plein gaz on passe de 7,1 volts à 6,6 volts. Je n'ai pas fait figurer l'intensité sur le graphe mais elle est de l'ordre de 7 ampères. Donc, sout 7 ampères on a une tension par élément de l'ordre de 3,5 volts.Je ne suis pas vraiment habitué à cela mais il est vrai que 7 ampères avec ce type de pack cela fait quand même 15 C. Avec mes packs 4S 5000 je monte rarement au dessus de 10C.

On remarque que la perte de tension entre plein gaz et gaz coupés est sensiblement constante entre début et fin du vol (environ 0,8 volts). Cela donne à penser que la résistance interne du pack est un peu supérieure à 100 milliohms (0,8 / 7 = 0,114).

Nous allons connaitre plus précisément cette résistance interne en exploitant les données acquises lors de la première mise de gaz progressive. J'exporte les données en Excel et je trace la courbe tension fonction d'intensité. A l'oeil c'est une droite (rassurant ...). Je fais calculer la droite de régression U fonction de I et le coefficient de corrélation. Ce dernier confirme que les points sont bien alignés. Et la pente de la droite de régression me donne la résistance interne, soit 140 milliohms.

mesures sur les packs 2S 450 mA de l'elipsia

Qu'est ce que j'en retire ... L'enseignement est principalement intéressant dans le cadre des simulations. Cela veut dire que, si je réalise des simulations avec ce type de pack il faut prendre une tension plein gaz proche de 3,4 volts par élément (c'est ce qu'on a à mi-décharge). Comparé aux 3,7 volts par élément que je prends habituellement sur mes gros packs que j'utilise sous 10C maxi.

Par ailleurs je me demande pourquoi la réistance interne de ces packs de petite capacité est aussi élevée. si quelqu'un a une réponse ....

Partager cet article

Repost 0

commentaires