Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 décembre 2015 1 21 /12 /décembre /2015 10:01

Après les débuts un peu frustrant, nouvelle tentative. Packs chargés, je prends mon alimentation stabilisée et le chargeur pour pouvoir recharger sur place (il y a des prises de courant, c'est pratique). Ce soir uniquement 4 pilotes présent, l'espace va être un peu moins encombré que lors de ma première tentative.

Premier pack, vol prudent, je ne cherche pas à voler trop longtemps à la fois quand je sens que je suis un peu dépassé je me pose. Au bout de 6 minutes environ, je ne sais pas trop comment je me retrouve à la verticale près du plafond un peu en perdition, je décide de redescendre par une demi boucle qui se termine trop bas et ... hélice cassée.

Ces hélices que j'ai acheté chez Hobbyking sont beaucoup trop fragiles. Elles sont faites dans un plastique du même genre que les pots de yaourt ... Au mondre choc elles se cassent ou se déchirent. On pourrait se dire que c'est bien car ça protège le moteur, mais le prop saver est là pour ça. La séance pourrait être terminée mais un autre pilote me passe une 8*4.3 beaucoup plus solide et les vols peuvent reprendre.

à 7mn 30 je pose, et met le pack à recharger à 5C. Je vais ensuite enchainer les vols, au total 4 packs vont être déchargés ce qui représente à peu près 30 minutes de vol. La recahrge dure 18 minutes pour environ 300 mA malgré le taux de charger, normal la tension du pack remonte rapidement à 4.2 volts/élément et l'intensité de charge diminue. Mais comme les vols sont entrecoupés d'arrêts et que de temps en temps on laisse voler les copains, ça ne pose pas de problème.

Je commence à maitriser l'engin. Les tours de gymnase ne posent pas de problème, je me suis entrainé à tourner dans les deux sens (important), faire  des huit horizontaux, faire demi tour sur une demi largeur de gymnase. J'ai aussi passé quelques looping, pas de problème particulier mais il faut prendre de la vitesse pour monter bien haut (histoire de ne pas heurter le sol en fin de boucle). J'ai aussi tenté quelques tonneaux, beaucoup moins évident parce que le gymnase n'est pas très long et il y a ce foutu panier de basket .... Il faut que j'arrive à sortir de mon virage 180° en bout de gymnase en étant bien stabilisé en vitesse et trajectoire .... peut âtre aussi passer les grands débattements aux ailerons ... En tout cas même si les fin de tonneau ont été parfois périlleuses j'ai toujours réussi à rattraper l'engin, même si parfois c'était un peu limite.

Partager cet article

Repost 0

commentaires