Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 octobre 2016 1 31 /10 /octobre /2016 17:49

J'en avais entendu parler, et je sais que c'est une discipline assez développée en Allemagne, mais je n'avais jamais vu de parachutistes radio-commandés. Cette lacune est désormais comblée.

Il y avait donc sur le terrain ce samedi deux parachutistes radiocommandés. L'un d'une vingtaine de centimètres de long, l'autre un peu plus grand quoique ... ayant perdu sa tête lors d'un vol précédent.

Les parachutistes sont équipés de deux servos de 10kg qui permettent le déplacement des bras. Ce qui permet de tirer sur les suspentes et de piloter le parachutiste. Un troisième servo peut éventuellement servir pour l'ouverture du parachute, mais celle-ci peut également être commandée par le déplacement d'un bras. C'était le cas sur le petit parachutiste.

Tout vol commence par le pliage du parachute et la fermeture du sac qui le contient. Puis les parachutistes sont fixés dans l'avion porteur, ici un gros Beaver.

 

 

Parachuti - i -ste
Parachuti - i -ste

Décollage de l'avion qui prends de l'altitude, je dirais environ 100 à 150m. Puis l'avion se positionne en fonction du vent et largue les parachutistes. Après, soit le parachute s'ouvre, soit il ne s'ouvre pas.

Quand le parachute ne s'ouvre pas, tout va très vite. Enfin la chute va très vite. Après c'est une autre affaire, parce que pour peu que le largage ait eu lieu un peu loin retrouver le parachutiste peut demander du temps.

Si tout s'est bien passé le parachute se déploie et le pilote peut alors guider le parachutiste jusqu'au sol. Et ma fois ça se dirige pas mal, puisque à plusieurs reprise l'atterrissage a eu lieu à quelque dizaines de mètres du pilote.

Parachuti - i -ste
Parachuti - i -ste
Parachuti - i -ste
Parachuti - i -ste

Partager cet article

Repost 0

commentaires