Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2016 6 08 /10 /octobre /2016 15:27

Nouveaux vols ce matin dont 1 avec un enregistrement de données en vol. Rien de particulier à dire en ce qui concerne les vols eux mêmes, j'ai corrigé mécaniquement les neutres des ailerons et de la profondeur et ajouté un peu de piqueur au moteur, l'avion vole droit et on peut tranquilement lacher les manches par exemple pour changer de lunettes quand on a oublié de mettre le lunettes de soleil avnt de décoler. J'ai aussi un peu augmenter le débattement de la profondeur.

Coté voltige, les tonneaux ne passent pas bien, je pensais que je donnais trop de compensation à piquer lors du passage dos, le président du club qui passais par là m'a dit que je manquais de différentiel. Exact, je n'ai pas programmé de différentiel, à corriger donc. Je trouve aussi que je manque un peu de pêche dans les phases ascendantes, c'est assez net en haut des loopings et c'est clair que l'avion ne grimpe pas à la verticale comme le faisait le Monsun. Faut dire que le Calmato pèse 600 grammes de plus et que coté propulsion c'est pareil que le Monsun sauf que je suis passé à une hélice 12*6 au lieu de 11*5.5.

En ce qui concerne l'autonomie, sur du vol mixte voltige et circuits au bout de 10 minutes il me reste 30% de la capacité.

Coté enregistrement, fait avec le RDU et le e-meter (ça permet de voir les résultats sur le boitier du e-meter juste après le vol.

quelques mesures sur le Calmato
quelques mesures sur le Calmato

donc :

- la tension : le minimum est de 14 volts, en fin de vol et sur des appels de courant. Ca fait du 3,5 volts par élément, c'est ok. Quand je me pose la tension est de l'ordre de 15 volts au repos aussitôt après l'atterrissage, 3,7 volts/élément, tout va bien.

- L'intensité : 61,9 ampères au décollage, puis quelques pics à 55 ampères et à partir de la moitié du vol je ne dépasse plus 50 ampères. Pas de problème pour le contrôleur 80 ampères. Pour le moteur c'est un peu moins net, en fait hypérion n'a jamais publié (ou je n'ai jamais trouvé) l'intensité maximum que peut supporter le moteur. C'est un S3025-10, celui-la je l'ai acheté sur le site Robotbirds et il est écrit que les caractéristiques sont les mêmes que le Z3025. Sauf que ... le S3025 est donné pour accepter les hautes températures (en particulier aimants haute qualité) et donc il doit supporter des intensités plus élevées que le Z3025.

Bref, le Z3025-10 est donné pour 46 ampères pendant 60 secondes et 54 ampères pendant 10 secondes. Donc je suis dans la spec. mis à part sur le pic à 60 ampères au décollage. Mais il n'y a pas de gras. Bien sur je peux me dire que Hypérion prends des précautions dans ses datasheet et que le moteur est bien refroidi sur le Calmato mais si je passe à la taille d'hélice supérieure donc une 13*7 drivecalc me dit que je vais être à 70 ampères sous 15 volts, ça fait 15 ampères de plus que le maximum du moteur ça commence à ne pas être prudent.

Il y a une autre possibilité c'est de changer de moteur. J'ai sous la main un hypérion S3025-08, kv990 que j'utilise habituellement en 3S (c'est ce que j'ai sur le spitfire). L'avantage de ce moteur, c'est que selon la Datasheet (enfin toujours en regardant celle du Z3025) il est donné pour 65 ampères. Je gagne 10 ampères donc 150 watts sous 15 volts. Avec comme hélice une 11x5.5 on arriverait selon Drivecalc à 900 watts sous 15 volts, soit 59,5 ampère donc dans la plage de spécification (15 volts c'est la tension que j'ai plein gaz en début de décharge dans mes mesures).

A essayer donc.

Partager cet article

Repost 0
Published by hal - dans calmato
commenter cet article

commentaires