Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2017 1 15 /05 /mai /2017 21:05

Ce dimanche c'était le traditionnel concours maquette du club. Enfin concours ... rencontre plutôt, qui permet de voir quelque maquettes ou semi maquettes.

 

Météo très moyenne, mais j'ai chargé mes 3 packs et préparé le Spitfire. Arrivée au terrain, 4 modèles sont présents. Le Cesna Bobcat (chouette)de Bruno Henry, bimoteur tout jaune de 2m60 qui a connu les championnats du monde. Un Piel CP30 Emeraude de 2 mètres environ d'envergure. Un petit biplan vaguement semi maquette et un Yak 54 (je crois) qui devait faire dans les 1m60.

 

Cette fois-ci il y a vraiment un petit concours. 3 juges sont présents, les tables sont installées pour le statique qui va concerner uniquement le Cessna et l'Emeraude qui concourent en F4H. C'est modeste comme participation mais pour le spectateur que je suis c'est intéressant de voir les juges officiels, en comparant les éléments fournis avec le modèle réduit.

Première participation à un concours maquette. Enfin presque ....
Première participation à un concours maquette. Enfin presque ....
Première participation à un concours maquette. Enfin presque ....

Je suis tranquillement en train de regarder et un des organisateurs me demande si je veux participer en national. Euh ... c'est quoi le national .... en fait une formule simplifiée ou le statique se limite à montrer le modèle aux juges avant le vol en présentant une photo ou deux. Le programme de vol se compose de dix figures dont le décollage et l'atterrissage. Ca veut dire qu'il va falloir choisir 8 figures dans une liste, sachant que certaines figures sont interdites aux avions passant la voltige dont fait partie le Spitfire.

 

Les figures sont simples. Avec le Calmato je ne me poserai pas de question.Le problème c'est que je n'ai pas vraiment d'entrainement à la voltige avec le Spitfire, mis à part les tonneaux lents et les boucles. Mais passer un immelman ou un tonneau rapide ... faut augmenter le débattement des ailerons, ce qui rend l'avion avec vif en tangage ... bref rien d'infaisable mais j'aurais aimé m'entraîner avant. Pareil, pour l'atterrissage .... je l'ai jamais posé sur son train. Et dernier petit détail il est équipé de sa tripale et je ne sais pas ce que ça donne en vol. Allez on y va ... choix des figures, ça donne : 8 à plat, Cercle en descente, boucle, tonneau, retournement, rentrée et sortie de train, immelman et 1/2 huit cubain.

 

Maintenant faut se mettre ça dans la tête et voir comment se positionner en altitude pour chaque figure, sachant que les figures étant réalisées devant les juges il faut un tour de piste entre chaque figure. Donc 11 tours (parce que la sortie et rentrée de train nécessite 1 tour), àa risque d'être un peu juste en électrons. Heureusement j'ai mes nouveaux packs. Ce qui est sympa c'est que les (rares) participants s'entraident et Bruno Henry me briefe sur les figure et me donne des tuyaux sur les enchainements.

 

Le statique est terminé les vols vont pouvoir s'enchainer. Le temps est très maussade, nous avons eu quelques averses, le vent est 90° piste, assez fort ... avec une direction et une force qui peuvent varier assez rapidement.

 

 

 

 

Première participation à un concours maquette. Enfin presque ....
Première participation à un concours maquette. Enfin presque ....

L'Emeraude est le premier à voler. Le Bobcat vole en deuxième, j'assure au pied levé le rôle de "souffleur" pour le pilote en lui disant quelle est la figure à exécuter. Cet avion est très sympa en vol, le bruit des moteur est très chouette. Les deux avions sont quand même pas mal secoués malgré leur taille et leur masse. Le Yak enchaine dernière. Bon il faut le reconnaître les figures en sont pas passées d'une manièrre très académique. Moi je commence à angoisser un peu. J'ai peu d'expérience du Spitfire dans le vent mais je me souvient que le vol était assez désagréable ...

 

Le Yak se pose. Je me dirige vers le Spitfire, je branche le pack et je le pose devant les juges en leur montrant une photo du MH434 dans son ancienne livrée (AC-S). Et là un des juges me dit que si je le sent pas je ne suis pas forcé d'y aller ... c'est vrai, si j'étais seul je ne mettrai pas en vol l'avion ... ça fait mal au cœur parce que j'aimerai y aller rien que pour voir. Mais je me souvient il y a quelques années quand j'ai essayé de passer la QPDD avec le Monsun, les conditions météo étaient comparables, j'ai volé et je me suis crashé en sortie de renversement ... Ajouter le stress avec des conditions défavorables tout en manquant d'entrainement sur le programme à fair'e ... c'est pas raisonnable. Là je dois dire merci aux juges, ils ne m'ont pas pousser à y aller quand même ... et donc j'ai fait faire un petit roulage de l'avion sur la piste et je m'en suis tenu là ...

 

Ceci étant ça m'a donné envie ... mais il me faudrait un modèle adapté ...

 

 

Première participation à un concours maquette. Enfin presque ....

Partager cet article

Repost 0

commentaires