Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juillet 2017 7 16 /07 /juillet /2017 17:05

Après le crash du Spitfire j'ai été me promener sur le net pour voir par quoi je pourrais le remplacer. Sur le site Lindinger, le Corsair Top Flite était en promotion à environ 30% de réduction. Pourquoi pas ..

 

Mes goûts personnels ne m'orientent pas vers l'ARF mais l'objectif c'est de passer au niveau supérieur en terme de pilotage et de complexité de modèle avec un modèle équipé de volets et d'un train rentrant, et un peu plus exigeant que mon calmato aile basse que je maîtrise bien maintenant. Bien entendu je préférerai partir d'un fagot de bois, mais si je fais ça le montage va me prendre un bout de temps. Et au moment du premier vol j'aurais le stress de mettre en l'air un modèle qui m'aura fait passer pas mal d'heures à l'atelier, et si jamais je casse je serai triste. Avec un ARF temps de construction réduit et si je casse ... c'est un ARF le coté affectif est limité. 



Pourquoi un Corsair ? des avions avec trains rentrant et volets qui permettent de passer de la voltige en restant en vol typé maquette il n'y a pas beaucoup de choix, c'est quasi-obligatoirement un avion militaire. Le corsair j'aime son aile en mouette, ça lui fait un look inimitable. J'aime un peu moins la vue de profil mais c'est quand même un chouette avion. Ce qui finalement me gêne le plus c'est que les décorations sont assez ternes et pas très diversifiées. Faut aimer le bleu marine ..



La question qui se posait c'est de savoir si j'aurais le niveau en pilotage. Il y a eu des échanges sur le sujet sur Modelisme.com, la conclusion étant que le Corsair n'est pas le plus facile des warbirds à faire voler. Mais c'est lui qui était en promo ... et en plus Miniplanes l'affichait à 50% de réduction pour quelques jours, soit moins de 250 euros livrés.



Finalement commande chez Miniplanes le lundi, reçu en point relais le mardi. L'idée c'est de construire d'abord la version train fixe, plus légère et plus adaptée pour s'entraîner aux atterrissages, et de monter ensuite un train rentrant. Et en même temps de le maquettiser un peu, le modèle top flite ARF manquant un peu de ...relief.



Propulsion électrique, en 6S avec un moteur Scorpion 4020-16 de Kv 416 et pesant 280 grammes destiné au Lightning. Un peu léger par rapport à la règle des 10% du poids du modèle mais il est donné pour 70 ampères et 70 ampères sous 20 volts ça fait 1400 watts, pour un warbird de 4kg environ il y a de la marge. Et puis le moteur sera bien refroidi, et choisir un moteur léger permet d'avoir en fin de compte un avion léger, à condition de ne pas avoir de plomb à rajouter pour le centrage. Pour ça et sachant que ce Corsair est "lourd de la queue" il faudra je pense avancer le plus possible les packs qui vont probablement se retrouver sous le capot moteur. Le contrôleur sera un 80 ampères que j'ai sous la main.



Récepteur multiplex synthèse (41 mhz) prévu d'origine pour une double alimentation, qui se fera d'une part par le SBEC du contrôleur et d'autre part par un UBEC externe branché sur un des deux packs. Pour les servos aux volets les hypérons programmables destinés au Lightning, ça permettra de régler la vitesse de sortie. Ailerons des HS225 et dérive/profondeur des multiplex mini Hd qui ont l'avantage d'être à la bonne taille pour monter à l'emplacement prévu.

Partager cet article

Repost 0

commentaires