Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 août 2017 3 16 /08 /août /2017 19:48

Depuis les deux premiers vols, il y a eu deux nouvelles séances et l'avion totalise maintenant 15 vols. Nous nous habituons petit à petit l'un à l'autre ...

 

Les débattements ont été réglés, les longueurs de commandes également pour avoir les trims au neutre. Il a fallu mettre du trim aux ailerons pour que l'avion vole à plat, signe que l'incidence des deux demi ailes n'est pas exactement la même. Je réglerai cela cet hiver.

 

La question du refroidissement moteur me préoccupait. J'ai donc légèrement modifié  le capotage du moteur (situé en dessous à l'avant de l'avion) ce qui a permis de pratiquer une entré d'air "type P51 Mustang". La sortie d'air avait quand à elle été prévue dès le début de la construction, juste devant le train. Modification très simple, discrète et efficace puisque même après avoir enchaîné plusieurs vols le moteur est juste tiède.

VOLT - SUITE DES ESSAIS
VOLT - SUITE DES ESSAIS

Enfin j'ai changé d'hélice et remplacé la 13x8 par une 14x8.5. Le calcul me disait que c'est le meilleurs compromis, une 14x10 m'amenant à un Vpitch trop élevé, du moins par rapport à ce que je recherche.  Ca me donne 900 watts environ en début de pack, et près de 800 en fin de pack. La vitesse n'est pas énorme mais la traction est là et les montées à la verticale m'amènent à 200 mètres sans problème. Je passerai peut être en 14x10 un jour. J'ai réalisé un enregistrement, ci dessous les courbes en tension et puissance :

VOLT - SUITE DES ESSAIS

L'intensité plein gaz est de 58 ampères au début du vol, et de l'ordre de 53 ampères en fin de vol. Les 8 minutes de vol, en voltige douce, consomment environ 70% de la capacité du pack (ce sont des 5000 mA).

 

Parmi les autres réglages, le fail safe a été réglé (tout au neutre et gaz coupés) et j'ai vérifié qu'il n'y avait pas de coupure du contrôleur sur tension basse. Le centre de gravité a été reculé à 115 mm du bord d'attaque, en bougeant le pack, ce qui donne une marge statique de 6% selon predimrc. Il pourrait donc être plus arrière (ce que confirme le test de piqué) je pense mais je verrai cela plus tard.

 

En ce qui concerne les figures : avec la 14x8.5 tout passe. Les loopings sont une formalité et on peut sans problème passer un tonneau en haut de la boucle, les tonneaux ne sont pas très rapide mais il passent bien dans l'axe avec la correction à piquer adaptée lors du passage dos. L'immelman passe sans problème. J'ai à deux occasion sans le faire exprès, passé, je crois, des tonneaux déclenchés. Ca tourne vite .. faudra que j'apprenne à le faire volontairement. Le vol dos tient bien mais je n'ai pas encore trop pratiqué. Le looping inversé passe, je n'en ai fait qu'un et il n'était pas parfait mais c'est de ma faute j'ai trop laissé de gaz dans la phase descendante. La vrille passe aussi et on en sort facilement. Le décrochage est sain. Le renversement passe mieux que sur le calmât et on peut faire un looping dans la phase montante. Bien entendu je liste les capacités de l'avion, le pilote doit encore faire des progrès.

 

Le décollage est facile il suffit de mettre les gaz et de garder l'axe. l'avion décolle de lui même, aucune tendance à passer sur le nez (même pas besoin de mettre de la profondeur à cabrer lors du début de roulage). Je ne suis pas très content de mes atterrissages, j'ai tendance à arriver trop vite et à faire un rebond. J'ai d'ailleurs replié un peu les jambes de train pour éloigner l'hélice du sol, j'avais tendance à tondre l'herbe à l'atterrissage.

 

Voila ... les vols vont continuer. Et puis cet hiver je reparlerai un peu du Volt, lorsque je réaliserai la verrière.

 

Dernière chose : il y a quand même eu deux petits couacs qui auraient pu être fatals à l'avion : au septième vol je me présentai pour l'atterrissage et à moins de 1 mètre du sol il y a eu une rafale violente (ma casquette s'est envolée) à 90° de l'axe de la piste, vent soufflant vers la zone pilote. L'avion s'est mis brutalement sur la tranche et j'ai cru qu'il allait percuter les barrières de sécurité. Un coup d'ailerons sur la droite l'a remis en ligne de vol mais il s'en est fallu de très peu pour que sa carrière ne s'arrête. Et puis lors du 13ème vol, comme je faisais mon circuit d'approche pour l'atterrissage, au moment du dernier virage l'avion a eu des réactions bizarres en vol, il répondait mal ... je l'ai ramené vers la piste et je l'ai posé et c'est là que je me suis rendu compte que l'antenne de l'émetteur (41 Mhz) était rentrée ... C'est la deuxième fois que cela m'arrive. Check avant décollage à revoir en conséquence en introduisant comme première action (avant réglage du timer) la sortie de l'antenne. Heureusement que le matériel Multiplex est de qualité et merci les récepteurs RDS (garde la dernière position des commandes lorsque le signal devient incohérent).

Partager cet article

Repost 0
Published by hal - dans volt
commenter cet article

commentaires