Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2011 1 13 /06 /juin /2011 13:23

107 0367Pour essayer de résoudre le problème des vibrations avec cone monté j'ai changé le support d'hélice par un modèle différent que j'avais sous la main. Il simplifie la fixation du cône en supprimant une pièce intermédiaire. Par ailleurs j'ai réduit encore le débattement de la profondeur par rapport aux premiers vols.

 

Arrivé au terrain une petite photo de l'appareil avec ses canons, le pilote et le cockpit. Moi je le trouve chouette ...  

Aujourd'hui le vent est de travers. Ca va pas être facile pour décoler en utilisant le charriot. Mise de gaz et zut à nouveau des vibrations. Je supprime le cone mais je rajoute 25 grammes de plomb à l'avant. Premier essai l'ensemble part dans un grand cercle, je coupe les gaz, Deuxième essai après avoir tourné la roulette il va droit mais ne prend pas assez de vitesse et se vautre de l'autre coté de la piste (je décole en travers à cause du vent), troisième tentative j'arrache l'avion, vent de travers, il part à gauche et je le récupère. Un peu sportif finalement ce chariot. Le vol est toujours aussi agréable, un peu trop d'ailerons encore j'ai oublié de réduire la course. Vol de 5 minutes environ et je pose, un peu fort. Le servo de direction grésille, je vérifie pignon de sortie HS. J'en ai un de rechange, démontage, remontage et bon pour le service. Bizarre quand même, je n'ai pas l'impresssion d'avoir tapé la dérive à l'atterrissage.Peut être un servo ayant déjà subit des chocs (sur l'Eco 8).  Au passage je réduit le débattement des ailerons et je resserre un peu les tiges de commandes.

 

Nouveau vol, cette fois ci je décide de lancer main, le chariot c'était bien pour le premier décollage mais maintenant que je sais comment vole l'engin le lancer main ne m'inquiète plus. Plein gaz et zou ! sans problème. A mi vol bruit bizarre, ça vibre mais cette fois ci il n'y a pas le cone. Je baisse un peu les gaz, fais encore quelques tours de circuit et je me pose. Vol de 6 minutes environ. Démontage du moteur pour voir si quelque chose est desséré, au passage je vérifie sa température, il n'a pas l'air trop chaud (il n'est pas refroidi .. ). Rien de vraiment anormal, je resserre toutes les vis de fixation du moteur sur son support et nouvel essai. Juste avant de décoler je me rend compte que le plateau du cone (je l'ai laissé en place) touche un peu l'avant du fuselage. Pas envie de redémonter, je met les gaz quand même. Zut ça vibre quand j'approche de plain gaz, je baisse un peu et je lance. A nouveau circuits pour bien s'habituer à l'engin, quelques passages au dessus de la piste ou je prend le temps de le regarder. Au bout de quelques minutes un bruit de frottement apparait. Je décide de poser, il ne faut pas forcer le sort.

 

Concernant ces problèmes de vibrations je pense que c'est lié à mon installation moteur que j'ai monté sur un bati intermédiaire. Ceci étant du au fait qu'il n'y a pas de capot amovible sur cet appareil dont l'avant n'est pas démontable.

 

Au passage sur le dernier vol j'ai fait un enregistrement au datalogger. Il montre que avec le pack utilisé l'intensité est de près de 50 ampères au décollage (j'ai gardé la 9*6), en vol on est dans les 150 watts en régime de croisière soutenu, et l'appareil vole encore correctement avec 110 watts. Le pack tien correctement le coup. Si la tension chute à 3,3 volts/elt lorsque l'intensité est maximale, en vol de croisière elle est de l'ordre de 3,6 volts/elt ce qui n'est pas si mal. Par ailleurs l'intensité consommée en vol tranquile est d'environ 1 ampère pour 4 minutes, donc des volts de 10 minutes ne devraient pas poser de problème.

 

tension et intensitépuissance et vitesse moteur  

Les vols vont s'arrêter pendant quelques temps, il faut que je résolve mon problème de vibrations. Mais je suis rassuré, l'appareil est sain et je peux maintenant engager la phase de finitions.

Partager cet article

Repost 0

commentaires