Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2012 6 31 /03 /mars /2012 15:20

La saison 2011 ne s'était pas bien terminée pour le Spitfire. D'abord j'avais fait un vol avec un accu vide et je m'étais posé en perdition dans un fossé sans rien casser. Et puis la semaine suivante, au lancer, le Spit s'était vautré 5 mètres devant moi. Après y avoir réfléchi je pense que l'hélice était un peu dessérée, donc traction insuffisante. Le problème c'est que la partie inférieure de l'avant de l'avion était abimée.

 

J'ai reconstruit tout ça, j'en ai profité aussi pour réamménager un peu l'intérieur de la carlingue, et pour modifier le passage de l'antenne de réception qui m'avait causé quelques soucis de perte de signal. Je me suis fait plaisir, maintenant l'antenne sort par ... le mat d'antenne.

 

Au passage j'en ai aussi profité pour finir la décoration, avec des traits de marqueur noir qui simulent les raccord des plaques de métal, les différentes ouvertures etc ... Ce n'est pas parfait, je pense qu'il vaudrait mieux utiliser un marqueur gris. mais ça rend pas mal quand même. J'ai aussi fait un peu de vieillissement et écaillant la peinture par endroits (à la limite des plaques de métal) et en ajoutant les salissures d'échappement.

 

31 03 2012 photo5 zoom

 

31 03 2012 photo2 zoom

 

31 03 2012 photo3

Comme j'en avais marre de risquer le crash à chaque lancer, j'ai acheté un chariot vendu par Robbe, et destiné en principe aux planeurs. On le voit sur la photo ci-contre

 

J'ai repris les vols la semaine dernière avec le Monsun. Reprise en mains sans gros problème, mes accus commencent à fatiguer mais ils ont entre 2 ans 1/2et 3 ans 1/2 et pas mal de vols  donc rien d'anormal. Je limite les vols à 8 minutes, ils feront la saison et seront remplacés par des G3 l'an prochain.

 

Ce matin 4 vols du Monson à nouveau, petites figures de voltige, atterrissages corrects. J'ai amené le Spitfire, il n'y a pas de vent, plus personne sur le terrain je décide de tester le chariot. D'abord essais de protée, tout est ok. Puis alignement en bout de piste et mise des gaz. Bon c'est pas un succès ... Le chariot tire un peu, je règle ça en tordant un peu les roues. Mais le problème surtout c'est que quand l'avion commence à se soulever et donc à délester le chariot, celui-ci se met à faire de grandes embardées et ça se finit par ... un tonneau. L'avion n'a rien heureusement. Ce chariot est surement adapté pour des planeurs qui décolent à vitesse assez lente et ont une grande stabilité, pour un avion comme celui-là c'est pas idéal.

 

Je ne vais quand même pas ranger comme ça, les conditions sont idéales. Ce sera un lancer main. Mise de gaz, lancer assez énergique et un peu vers le haut il accroche tout de suite et c'est parti. Je retrouve les caractéristiques assez particulières de cet avion, en particulier une inertie assez importante aux commandes, il faut anticiper surtout quand je vole à vitesse moyenne. Pleins gaz les réactions sont plus vives. Le timer a été réglé à 8 minutes, premier passage je me fais avoir j'avais oublié à quel point il allongeait. Deuxième passage c'est mieux, mais l'atterrissage se fait en touchant du pout de l'aile et l'avion s'arrête un peu brutalement. Pas de dégats, mais il va falloir vraiment que je m'entraine à casser la vitesse en approche, et modifier les courses, exponentiels etc ... pour avoir un peu plus de réactivité aux ailerons à basse vitesse. Coté accu j'ai consommé un peu plus de 50% de la capacité, le timer pourra être programmé sur 12 minutes la prochaine fois.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires