Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 22:13

Avec les packs Nicd on utilisait une table de décharge réalisée avec des diodes et des résistances. On laissait le pack branché et les éléments se déchargeaient dans les résistances, la tension de décharge étant limitée par la diode. Ca ne fonctionne pas avec des NimH, les diodes laissent baisser trop bas la tension des éléments (les NimH supportent mal de descendre en dessous de 0,9 volt. Donc si on monte un pack NimH sur une table de décharge classique on le bousille.

Quand je veux décharger un pac Nimh, je commence par le décharger jusqu'à 1,1 volt par élément sous intensité moyenne (par exemple sur un avion, ou dans une lampe de voiture). Ensuite je poursuis la décharge, élément par élément, avec un chargeur faisant déchargeur, sous une intensité de C/10 environ, jusqu'à 0,9 volt par élément.

Une autre technique consiste, une fois la charge du pack terminée, à laisser recharger le pack sous une intensité de C/10 pendant une dizaine d'heures. Il n'y aucun risque de surcharge si on ne dépasse pas C/10.

Partager cet article

Repost 0

commentaires