Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2010 6 27 /02 /février /2010 09:43

Un jour l'ami Jean, qui pilote l'hélicoptère depuis pas mal d'années (et fort bien d'ailleurs) a décidé de se mettre aussi au pilotage des avions.

Comme premier modèle il a choisi un Easycub Multiplex. Cet avion est un modèle de 1m40 d'envergure, aile haute, dans les 850 grammes ce qui lui donne une charge alaire de l'ordre de 25 grammes/dm². Le modèle est équipé d'un train d'atterrissage, et bien que ce soit une caisse à voler (réalisé en EPP, mousse relativement résistante) la forme est putot jolie. Coté charge alaire c'est plus une valeur que l'on trouve habituellement sur un planeur que sur un avion. Dernier point, le modèle est 2 axes, c'est à dire qu'il se pilote au moyen de la direction et de la profondeur seulement.

J'étais au terrain quand il l'a amené la première fois. L'inconcient m'a demandé de faire les premiers vols, moi qui pilote en mode 2 (moteur manche de gauche, profondeur manche de droite). J'ai tenté de résister, mais j'ai fini par accepter.

D'abord controle du sens des débattements et du centre de gravité. Démarrage au sol, à peine je met les gaz l'engin décole et monte, je baisse les gaz, un petit coup de direction, j'arrondi et me pose un peu en vrac. Bon, d'une part l'engin n'est pas bien réglé et d'autre part piloter en mode 1 alors qu'on a l'habitude du mode 2 c'est vraiment pas évident, heureusement que cet avion vole très lentement.

Pour la suite je décide de repasser les manches à Jean, j'ai vu que l'avion est tellement lent et peu nerveux qu'il n'y a aucun risque, je vais me mettre à coté du pilote pour lui indiquer les actions à faire sur les manches. D'abord un premier vol, Jean se débrouille pas mal mais l'avion est vraimenet très mal réglé, aussitot que l'on met du gaz il se met en forte montée. Ca ressemble à un manque de piqueur moteur, je demande à Jean de mettre quelques rondelles en place de manière à obtenir quelque chose de plus correct. Nouveau vol, c'est beaucoup mieux l'engin est maintenant pilotable.

Jean va faire encore quelques vols avec cet avion, mais très rapidement il s'est lassé et est passé à autre chose. C'est frai qu'il progresse très vite. Et une fois qu'on a appris à faire des ronds en l'air et à gérer l'arrondi à l'aterrissage (ce qui ne présente absolument aucune difficulté avec cet avion) on a couvert 90% du domaine de vol de l'Easycub.

 

 

Mon avis sur cet avion : a mes yeux il présente très peu d'intérêt, son domaine de vol est trop réduit. Il pourra effectivement permettre au novice de faire son apprentissage, mais une fois maitrisé le décollage  (hyper facile), les manoeuvres de base  (ligne droite, virage, vol de face) et l'aterrissage (je baisse les gaz et j'arrondis l'engin se pose tout seul) il n'y a plus rien à faire à part des ronds en l'air. Disons que en une dizaine de vols on a exploité les possibilités de l'avion. Pas question de faire de la voltige mis à part un renversement, un huit paresseux ou un looping (ok on peut faire des tonneaux à la dérive, mais bon je vois mal l'intérêt). Bref, cet avion a de réelles qualité de stabilité en vol et de facilité de pilotage mais je ne le conseille pas en raison de son domaine de vol trop limité qui fait que l'on s'en lassera à mon avis très rapidement.

Nota : certains pilotes ont fait évoluer l'avion en lui ajoutant des ailerons, en changeant le moteur. Il y est fait allusion dans l'article de bungymania (lien ci-dessous). Ok, mais ce n'est pas forcément à la portée du débutant, et puis autant acheter dès le départ un avion avec des ailerons, il en existe également qui sont parfaits pour débuter.


Pour ceux qui voudraient lire un descriptif plus complet : http://www.bungymania.com/easycub/

Partager cet article

Repost 0

commentaires