Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2010 1 15 /02 /février /2010 23:30
Les hélicoptères radiocommandés m'ont toujours fait réver. Ce sera mon cadeau d'anniversaire pour mes 45 ans. Nous sommes en 2004, avant la déferlante des Trex et autres. Les hélicoptères radiocommandés électriques sont encore assez peu répendu. Je discute avec des copains, j''achète des revues, en particulier le Fly Hors série spécial hélicoptère, et je choisis finalement l'Eco8.
DOCUMENT 5 014
Mon Eco8 a connu pas mal d'aventures, et je ne compte plus ses vols. Il y a eu des crashes, des modifications techniques, mais il a longtemps volé dans sa configuration d'origine :

- Moteur Brushless mega 22/20/3
- controleur hacker jeti master 40
- mini gyro Ikarus (sans maintien de cap)
- pales bois
- accu NimH 8 éléments

Ainsi équipé, cet hélico est parfait pour du vol tranquile, du stationnaire de précision, des translations tout en douceur. Ci contre une photo de mon Eco 8 prise à Doudan lors de la 2ème rencontre Hell eco. A l'époque j'avais encore la croix.

Ce n'est pas le genre d'hélico qu'il faut acheter si on veut passer de la 3D, il n'est pas fait pour celà. Tout au plus pourra t'on faire de la voltige "classique" : renversement, looping et tonneau. Ceux qui ont essayé d'upgrader leur Eco8 pour en faire plus ont dépensé pas mal d'argent, eu un certain nombre de problèmes (je me souviens d'un pilote dont l'Eco8 s'est cassé en 2 en vol) et finalement sont passé à autre chose.

Aujourd'hui cet hélico reste une bonne affaire coté prix. par contre le gros problème c'est le cout des pièces qui est prohibitif. Si un certain nombre d'éléments peuvent être "bricolés" ou achetés ailleurs que dans des boutiques de modélisme, il en restent certains qu'il faut impréativement acheter chez des revendeurs spécialisés. Et là, autre problème, alors que on trouvait des pièces sur Ebay ou plein de revendeurs US à très bon prix il y a quelques années aujourd'hui (en 2010) ils ne sont plus que quelques un à vendre des pièces Eco8. Et généralement au prix fort.

Bonne nouvelle quand même, le prix des pièces tuning a fortement baissé.

Ou le trouver : site Ikarus allemagne (en 2010).

Equipement :

il existe une version permettant d'utiliser une radiocommande sans mixage. les mixages sont mécaniques. En 1990 c'était intéressant, actuellement je la décommande fortement compte tenu du prix très abordable des émeteurs avec programmation hélico. Par ailleurs il faut avouer que sur la version mixage mécannique les commandes sont plus dures et on plus de jeu que dans le cas de commandes directes.

- Radiocommande : disposant d'un programme hélico pas collectif avec plateau à 90°

- servos : des HS81 ou équivalent sont parfaits

- gyro : je vole avec un gyro sans maintient de cap sur ce modèle, beaucoup de pilotes utilisent un GY401 (j'en ai un sur le royal) c'est limite luxueux, on trouve actuelelment d'excellent gyros heading lock moins cher qui conviennent parfaitement. pas la peine d'acheter un servo spécial à l'anti couple le HS81 est correct.

- accus : l'Eco8 vole correctement avec 8 éléments NiXX (on peut aller jusqu'à 10 éléments, au dessus ça ne sert à rien). Je déconseille les NicD qui ont fait le bonheur de beaucoup de pilotes dans le passé, d'une part on n'en trouve plus et d'autre part la durée de vol est trop limitée (capacité maci 2400 mA). En NimH on pourra utiliser des 3700 mA, sachant que ces accus sont un peu fragiles à l'utilisation (plus que les NicD) et commencent également à être rares et chers (par rapport aux Lipos).

A l'heure actuelle c'est le lipo qui a le vent en poupe. Des 3S se montent parfaitement sur l'Eco8 en lieu et place des NiXX. Il faut toutefois les avancer au maximum pour que l'équilibrage soit correct. Des 4200 mA sont parfaits, sachant que l'Eco8 consomme moins de 20 ampères en continu pas la peine de prendre des 35C des 20C ou 25C sont parfaits.

- moteur : pas mal de choix possibles. Pour être tranquille je conseille un moteur de 160 grammes environ avec un Kv de l'ordre de 1400 tours/mn/volts à 1600 tours/mn/volts. On peut mettre des moteurs plus petit, certains sont descendus en dessous de 100 grammes avec des configurations hyper légères (pack lipo 2200 mA par exemple) et des vitesses de rotation rotor faibles (dans les 1300 tours/mn). Mais ça donne une machine un peu légère et manquant de vivacité et résistance dans le vent, donc je ne le conseille pas.

Transformations et améliorations (détaillées sur le site hell eco dans la rubrique trucs et astuces) :

En fait peu de transformations sont nécessaires. Celles que j'ai appliqué sur mon eco 8 :

- perçage d'un trou dans la bulle, au dessus du moteur, quasi indispensable pour le refroidissement
- mettre une roue libre, ce n'est pas de série sur cet hélico. Après avoir eu des déboires avec la roue libre sur support plastique (la roue se désolidarise du support au bout d'un certain temps) je conseille le support métallique
- mettre un support de servo atc monté sur la poutre arrière (pièce tuning)
- réaliser une commande atc avec une tige de carbone
- renforcer le train pour que les patins ne s'écartent pas sur des atterrissages un peu durs, au moyen de fil nylon tendu entre les arceaux
- mettre deux roulement sur chacun des portes pales anticouple (au lieu d'un seul)
- mettre un couple de renforcement derrière le moteur pour rigidifier le chassis (à faire en bois ou résine, ou acheter tour fait)
- monter des rondelles qui empêchent le support de balancelle de quitter son logement (pas indispensable mais avec le temps on constate que parfois le support se déboite et ça fait mal ...).
- utiliser un axe porte pale "durçi". Pas indispensable mais ça apporte un "plus" sachant qu'en cas de gros crah il se tordra quand même.

ce qui ne sert pas à grand chose compte tenu du caractère de l'engin : la tête alu, le plateau alu, le montage de servos à 120 degrés, le stabilisateur horizontal, la dérive carbone, la poutre carbone, les axes anticouple "durcis" (se tord de toute manière au moibre choc). Mais si on veut se faire plaisir pourquoi pas.

Astuces pour réparer après un crash :

- axe principal : il se tord assez facilement, pas de solution hormis acheter les pièces d'origine
- axe porte pales --> Ikatus
- courroir atc --> ikarus
- axe secondaire atc (sur atc) : c'est du 3mm on peut s'en bricoler avec des axes de lecteur CD.
- axe primaire atc : idem axe secondaire. mais ne se tord jamais
- tube de queue : on trouve du tube alu par exemple che weber à paris, mais ça doit se trouver dans certaines grandes surfaces. On peut aussi refaire un tube de queue à partir de 2 tubes tordus
- arceaux de train : on peut recoller, en mettant une petite atelle en bois ou palstique ou autre collée à l'araldite. Les arceaux cassent toujours au même endroit, à la liaison avec le chassis.
- patins de train : tube alu en surface de bricollage
- roulements : 1001 roulements en France ou boca bearings aux USA
- pales rotor --> Ikarus pour les pales bois et certaine fibre, MS composit pour la fibre, et quelques autres. Perçage de 3mm épaisseur 9 mm diamètre 470.

Le reste : ça ne casse pratiquement jamais même sur des gros crashes.


Voila. J'espère que cela pourra être utile à certains. Et pour plus de détails et d'informations rendez-vous sur le site Hell Eco c'est une mine d'informations.



Partager cet article

Repost 0
Published by hal - dans Helicos CP
commenter cet article

commentaires

Avionic78 15/01/2015 07:11

Bonjour, je ressorts des oubliettes un eco 8 équipé d'un helios 34 (kv = 3400t/V) en 8 éléments. A l'époque ou je l'utilisais, je n'en étais pas très satisfait et le moteur chauffait beaucoup. Quel doit être le pignon moteur à utiliser avec cette configuration ?

Avionic78 18/01/2015 08:54

Un grand merci tout s'éclaire avec ces informations

hal 17/01/2015 12:13

A l'époque j'avais fait un recensement des configurations des pilotes d'Eco8, j'avais recensé 5 pilotes qui qui utilisaient un Helios 34 : 2 pignon 10 dents et 8 éléments, 2 pignons 10 dents et 10 éléments, 1 pignon 13 dents et 8 éléments. Donc je dirais en 8 éléments pignon 10 dents pour vitesse de rotation "tranquille" (mes abaques donnaient 1400 tours/mn) et 13 dents pour un vol un peu plus musclé, sachant que effectivement le moteur va peut être un peu chauffer dans ces conditions. Ceci étant je me souvient que ce problème de moteur qui chauffe était assez général et nous avions pratiquement tous fait un trou circulaire dans la bulle, au dessus du moteur, pour qu'il y ait un flux d'air.