Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juillet 2010 6 17 /07 /juillet /2010 19:42

A2pro a sorti en 2009 des hélicoptères avec fuselage maquette, sur 3 bases mécanique excellium : 350, 450 et 480. Cela a donné lieu à l'apparition de 8 hélicoptères :

 

- sur base 350 avec un diamètre rotor de 540 mm : le Hugues 500 dont il est question ici

- sur base 450 avec un diamètre rotor de 700 mm : Le Hind 24, le AH-1 super cobra, le EC145 et le Bell 230

- sur base 480 avec un diamètre rotor de 815 mm : le Bell 205 UH1 (militaire ou civil) et le Sikorski UH60 Blackhawk avec ses deux dérivés SH60(Jayhawk) et S70(Firehawk).

 

J'avais lu dans une revue un article sur le Blackhawk et l'engin m'avait séduit. Mais j'avais déjà deux hélicos et je n'étais pas prêt à investir dans un engin supplémentaire.. Et puis il y a eu un concours photo sur forum.modelisme.com, dont le prix était un Blackhawk A2pro. Je n'avais pas les moyens de faire une super photo d'hélicoptère (pas de superbe engin, pas de super paysage et temps pourri fin 2009). Alors j'ai fait une photo "clin d'oeil" avec mon Hugues 300. Je n'ai pas gagné le premier prix mais ma photo a bien plu au patron de A2pro et j'ai gagné "au grattage" .... un Hugues 500 A2pro.

 

Tout le montage est décrit sur forum.modelisme.com, je ne fais ici qu'une synthèse. Pour voir le détail, et l'intégralité des photos, se référer à ce forum.

 

A2pro Hugues contenu boiteLe Hugues est arrivé chez moi fin décembre. Il était dans une boite avec un couvercle plastique. Cette boite servira également au transport, c'est bien pratique. Elle est garnie de mousse et l'hélico est bien tenu à l'intérieur. On peux également y ranger quelques accessoires, des pales de rechange, etc ...

 

La mécanique est déjà assemblée. Toutefois il y a de très nombreuses pièces métalliques dans la tête et je conseille de démonter toutes les vis (en particulier celles des boules pour les chapes), de mettre du frein filet et de revisser les vis. En effet j'ai constaté lors des révisions qui suivaient chaque vol d'essai que certaines vis se dévissaient.

 

 

 

L'installation de la radio m'a posé quelques problèmes. Je n'étais pas habitué à des modèles aussi petit, et par ailleurs il y a le fuselade maquette qui fait que la place disponnible est réduite. Par ailleurs j'avais au début voulu utiliser des servos nano S (=HS55) qui ont des pattes de fixation très fines. Et les pattes des ces servos se sont en quelque sorte dissoutes sous l'effet du frein filet que j'avais mis sur les vis de fixation .... J'ai remplacé par des HS65MG (pignons Karbonite) qui rentrent parfaitement dans la place disponible. Seul détail, j'ai du faire une encoche dans les flancs du fuselage pour que les servos se montent correctement. Finalement j'ai installé les éléments comme suit :

 

     - récepteur multiplex RX7 synthèse à l'avant au dessus de la "poutre" horizontale

     - accu hypérion G3 3S 1600 mA à l'avant sous la "poutre" horizontale

     - gyro align RCE500 à l'avant étalement, fixé sur le chassis

     - et controleur (bec) hypérion Titan 20 ampères à l'arrière, fixé sous le chassis.

 

Pour les premiers essais, la mécanique était montée sur une plaque de contreplaqué, parce que une fois dans le fuselage il est pratiquement impossible de faire des réglages. Seule détail qui m'a un peu contrarié, l'impossibilité de visser une des chapes sur la tige de commande d'anticouple, le filetage sur la tige étant surement mal fait.

 

A2pro Hugues montage HS65

 

 Après, j'ai eu quelques difficultés pour régler le gyro (notice pas vraiemnt explicite, et puis ma radio Multiplex MC3010 est pas vraiment adaptée). J'ai fait des essais en attachant l'hélico sur une planche avec un fil de nylon de manière à ce qu'il décolle uniquement de quelques centimètres.

 

Et puis alors que je m'apprétais à faire le premier vol, jeme suis rendu compte qu'il manquait des dents à la couronne principale. Je ne savais pas ou en trouver (pas beaucoup de magasins en ligne qui vendent ce matériel) mais j'en ai parlé à A2pro et ils m'ont envoyé un jeu de deux couronnes.Au passage lors des premiers essais, j'ai vu que la tige de commande anticouple fléchissait lorsque je mettait de la direction, j'ai décidé de la remplacer par une tige de carbone.  Remontage, et premier vol dans mon jardin :

 

 

Le pilotage ne pose pas de problème particulier, quelques ajustements sont à faire sur la vitesse rotor et les réglages des servos de la tête. Sinon, on le voit, le stationnaire tient bien, l'appareil ne vibre pas. Je vais continuer à voler sans la carosserie et avec la croix d'entrainement pour faire les réglages. Je fais bien d'être prudent, cas lors d'un de ces vols tout à coup l'hélico se met en toupie, je pose d'urgence. Après examen de la machine je me rend compte que la tige de commande a explosé, le boitier du servo anticouple est cassé et un pignon a perdu 2 dents. L'analyse montre qu'il y a un problème au niveau d'un des pieds de pales anticouple, si on tire sur la pale le pied de pale "vient" et s'écarte de son support. Il est alors impossible de faire changer le pas de la pale en question. Après démontage, je me rend compte que le roulement semble oxidé, "grayonne", et la cage centrale ne tient pas bien à sa place. L'hypothèse est donc que la cage centrale s'est déboitée sous l'effet de la force centrifuge, la commande de pas s'est bloquée, le servo a poussé sur la tige mais rien ne s'est passé, la tige a fléchi et a "explosé" (les tiges carbone aiment pas fléchir). Au passage le pignon du servo a souffert et le boitier s'est cassé sous l'effort (le servo anticouple est monté "en large" et non pas "en long", ce qui n'est pas favorable aux reprises d'effort.

 

Heureusement je n'étais pas très haut et il y avait la croix. Seuls dégats les pales dont le bord d'attaque a été un peu enfoncé, et la couronne principale HS ... J'en parle à A2pro, ils m'envoient un jeu de couronnes, des roulements de rechange et quelques pièces de rechange dont des pales entoilées en noir qui seront beaucoup plus jolies que les pales entoilées de plastique transparent que j'avais au départ.

 

A2pro Hugues vol maquette 1 

Remontage, et c'est repartit mais cette fois avec le fuselage maquette, et sur le terrain des colibris.

Au sujet du fuselage maquette, j'ai ajouté un peu de résine + fibre à l'emplacement de la fixation des lance roquette. J'ai aussi modifié un peu la fixation de la partie avant de la bulle, mais plus par gout personnel que par réelle nécessité.

Le montage de la mécanique dans le fuselage se fait assez bien, mais les trous percé dans le fuselage ne tobent pas exactement en face des trous pratiqués dans les "pieds" du chassis. D'ou difficultés pour fixer la mécanique dans la carosserie, j'ai fini par donner un petit coup de lime ronde sur le fuselage pour que tout tombe en face.

Par ailleurs pour monter la carosserie il faut démonter l'anticouple, ce qui veut dire qu'àprès il faut rerégler le neutre (j'aime bien avoir un neutre correct et pouvoir voler en mode normal sans avoir à corriger au manche en vol). J'en profite pour mettre une commande faite avec une tige métallique de 2mm.

 

 

 

Lors de ces essais, je ne sais pourquoi, je fais un test de mise de gaz rapide "pour voir". Et zou la couronne perd quelques dents. Punition : sortir la mécanique du fuselage, démonter, remplacer, remonter, remettre la mécanique dans le fuselage, rerégler l'anticouple. Heureusement il me reste une couronne de rechange.

 

Encore quelques vols avec la croix je décide de faire les premiers vols sans. Je me suis fabriqué un support de décollage, parce que compte tenu de la largeur du train je pense que les atterrissages dans l'herbe seraient risqués. Les premiers vols se passent bien, y'a pas de raison après tous les tests réalisés. Seul petite contrariété, comme le gazon est très bien tondu chez moi j'essaie de me poser sans la planche, et l'hélico se couche. Pas de dégat j'ai coupé le moteur très rapidement et les pales ont très peu d'inertie. Par contre la couronne a encore perdu une dent. Je décide quand même de faire quelques vols supplémentaires que je vais filmer.

 

 

Comme on peut le voir sur la vidéo, l'appareil est stable, maniable, peut être posé avec précision. Seule point auquel il faut faire attention, malgré les débattements du cyclique réduits il part très vite que ce soit en latéral ou longitudinal et il faut donner des ordres de faible amplitude. On voit qu'il pendule un peu, peut être qu'il lui faudrait plus de tours. Mais l'autonomie qui n'est que de 6minutes 30 serai encore réduite, et l'hélico serait plus nerveux. Je préfère ne rien changer.

 

A2pro hugues en volCe qu'on ne voit pas sur la vidéo, c'est que à la fin du 2ème vol, alors que la caméra ne tournait plus, j'ai laissé le Hugues se mettre de face et compte tenu de la place réduite je me suis emmelé les manches et le Hugues a été s'encastrer dans la haie de thuyas. Peu de dégats sur la carosserie excepté la dérive horizontale détachée, ainsi que la fixation d'un des lance roquette. Ce qui a été vite réparé. Par contre la couronne dentée a perdu pas mal de dents ... et je n'en ai plus de rechange.

 

 

 

 

 

   

Pour conclure :

 

 Ce que j'apprécie le plus :

- le fuselage maquette, vraiement chouette
- la boite de rangement
- les qualités de vol qui sont sympa
- le "sans soucis" pour le premier vol : l'hélico vole du premier coup, pas de vibrations, pas de tracking, réglage facile
- le montage qui ne présente pas de difficultés majeures, certains points restant toutefois perfectibles.


Ce que je regrette un peu :

- la nécessité de découper un peu les flancs du chassis pour pouvoir monter les servos
- le problème de filetage rencontré sur la tige de commande d'anticouple
- le poids élevé du modèle (700 grammes) qui entraine une consommation élevée et une autonomie de 6mn30 avec un pack 1600 mA
- montage des différents éléments du chassis un peu approximatif, qui fait par exemple que les "pieds" sur lesquels se fixe le train ne sont pas en face des trous pratiqués dans le fuselage maquette d'ou un montage malaisé de la carrosserie
- certains vissages sur métal non sécurisés par du frein filet (ou sécurisés mais qui se dévissent quand même ...), nécessité de tout revérifier, en particulier pour la tête. Je ne l'avais pas fait au départ, j'ai eu beaucoup de chance de me rendre compte du dévissage de certaines chapes au cours des controles réguliers que j'ai fait avant que ça ne lache.
- le centrage trop arrière, qui me parait difficile à régler correctement sans ajout de plomb (peut être qu'en utilsant  un pack plus petit que le mien placé en transveral à l'avant, mais je doute. Et alors autonomie réduire à 5minutes 30).

 

Les points faibles :

- problème rencontré avec un des roulements de pied de pales

- roue denté principale vraiment trop fragile. Au début de la vidéo on entent un "tac tac tac" qui vient du fait qu'il manque une dent à la couronne dentée, peut être en raison d'un démarrage moteur un peu rapide. Donc démarrage ultra doux recommandé.
- difficultés pour trouver des pièces de rechange. Mais ce point devrait s'améliorer, A2pro aouvert un magasin en ligne ouvert aux particuliers.

 


Remarque globales : c'est un hélico de petite taille, qui plus est avec un fuselage maquette. L'équipement en électronique demande un peu de réflexion, même si globalement on peut utiliser du matériel assez courant. Par ailleurs le pilotage, même sans être délicat, n'est pas fait pour un pilote débutant. En particulier l'hélico part assez vite en translation, et même si il vole bien avec un peu de vent il faut alors jouer du pas pour tenir une altitude constante. Donc, pour faire du vol maquette et maitriser des translations lentes à altitude constante il faudra un peu d'entrainement. On peut voler sans problème particulier en extérieur, même quand il y a un peu de vent (faut quand même être raisonnable). L'atterrisage se passe bien, on le voit sur la vidéo. Toutefois il faut obligatoirement se poser sur une surface plane. L'atterrisage sur herbe, même bien tondue, est très risqué (vécu ...)


Donc, conclusion de la conclusion : modèle sympa que je peux recommander à tout pilote maitrisant le stationnaire et les translations. Quelques points perfectibles dans la construction mais rien d'insurmontable. Seul points vraiment noir à prendre en compte : le problème de roulement anticouple (à surveiller), la fragilité de la couronne 140 dents.

 

A2pro Hugues

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by hal - dans Helicos CP
commenter cet article

commentaires

phil 01/02/2014 12:28

je possede un excelluim super cobra
petit probleme pour mettre servo anti couple dans son logement la tringle est decale