Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 août 2010 7 22 /08 /août /2010 23:42

Jean avait acheté il y a quelques mois un calmato électrique. J'avais vu voler l'engin, équipé avec du matériel comparable à ce qui est préconisé, et je n'avais pas été conquis. Il était assez lent, manquait de pêche, bref pas très agréable à regarder voler et pas très agréable non plus à piloter.

 

Et puis Jean est venu un de ces samedis avec un nouveau Calmato. mais la version thermique cette fois, le calmato sports 40, sur laquelle il a monté un moteur électrique.

 

décollage du calmato electrifié de jeanEt là ça change tout. l'appareil est sympa, il a toute la pêche nécessaire, passe la voltige de base sans problème (ce n'est pas l'appareil qui ne permet pas de passer plus que la voltige de base, mais Jean est un pilote avion récent mais il progresse vite). La pêche est là comme le montre la photo de décollage ci-contre (sur piste en herbe). L'appareil est par ailleurs hyper sain et j'étais médusé samedi matin en regardant ses aterrissages, à une vitesse ridiculement basse. Il se pose pratiquement à l'arrêt, je n'en revient pas.

 

Coté équipement :

     - moteur Cyclon 42 avec un Kv de 880 t/mn/volt

     - controleur sigma 55

     - hélice 12*6

     - accus hypérion G3  CX 4S 3300 mA.

 

Avec cette configuration je n'ai pas mesuré ses temps de vol mais en comparant avec mon Monsun (nous faisons souvent voler les deux appareil ensemble) je dirai que le vol doit durer dans les huits minutes en alternant passages "tranquiles" et voltige douce.

 

Quand je vois cet engin, je me demande pourquoi Kyosho diffuse une version spécifique pour l'electrique alors qu'il suffisait de proposer la version thermique avec quelques modifications simples ( pour les accus, etc ..) pour faire un très bon appareil (meilleur à mon avis que la version "E".).

 

 

 

 

Jean et son calmato electrifié

Partager cet article

Repost 0

commentaires