Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 10:10
Je m'étais bien amusé avec mes picooz, mais je leur repprochais de ne pas pouvoir âtre vraiment pilotés. Le picco tandem semblait remédier à cela puisqu'il offrait un vrai pilotage avec possibilité de tenir un cap.

J'avais vu un article dans une revue, l'engin semblait ok et quand je suis tombé sur des modèles en vente dans un grand magasin d'informatique qui porte le nom d'un corsaire de Saint Malo j'en ai acheté un.

Le déplacement en avant/arrière se fait en augmentant/abaissant la vitesse du rotor arrière. La direction est assurée par l'inclinaison à droite ou à gauche du rotor avant, assurée par un moteur et un système de renvois et de pignons.

Disons que dès le départ j'ai eu des problèmes, le rotor avant n'atait pas centré et le modèle tournanit sur lui même dans un sens, même commande à fond du coté opposé. En fait le mat était trop incliné d'un coté. J'ai ouvert la bête (cutter passé à la jonction des deux demi coques en polistyrène)  et recentré tout-ca. J'ai alor pu faire les premiers vols.

Je dois dire que je n'ai pas été enthousiasmé. Le bruit est beaucoup plus fort que velui d'un picooz monorotor, la maniabilité reste quand même très réduite et l'engin ne tourne pas aussi bien à gauche qu'à droite, il arrive qu'il se produise un effet aérodynamique autour des rotors et qu l'engin devienne incontrolable?

Du fait de sa complexité, cet hélico est ussi plus sensible aux crashes et il a souvent fallu que je fasse de petites interventions, en particulier sur le rotor avant qui se décentre assez facilement. Heureusement j'ai trouvé qu'en forçant et tirant sur l'axe on arrive à le recentrer sans avoir à ouvrir l'hélico.

Bref, je ne me suis pas super éclaté avec ce modèle, je l'ai très rapidement mis de coté après assez peu de vols. Vous faites comme vous le sentez mais je ne recommande pas son achat. Ou alors en promo à moins de 10 euros ...

Partager cet article

Repost 0

commentaires