Finalement cette modification n'a pas posé de problème particulier de réalisation. J'ai déjà expliqué le principe, donc quelques photos suffiront pour montrer le résultat. Sachant qu'il reste quelques finitions à faire (ponçage etc ….) mais ce sera pour plus tard quand je referai entièrement l'entoilage. L'essentiel était de cacher les zones mastiquées au micro-ballon.

 

Tout d'abord le capot en position "fermé". J'ai repassé un coup de bombe Tamiya sur le capot et l'avant du fuselage, en adoptant un thème 3 couleurs qu'on voyait sur les Corsair de ce type dans le Pacifique. 

CORSAIR TOP FLITE - Capot moteur, suite et fin
CORSAIR TOP FLITE - Capot moteur, suite et fin

Ensuite ouverture : d'abord on fait pivoter la couronne centrale, puit on écarte la partie supérieure de la partie inférieure. J'ai collé des plaquettes de contreplaqué au bout de la partie inférieure, dans lesquelles s'encastrent les extrémités de la partie supérieure. La plaquette extérieure, visible, est à peu près aux dimensions de celles équipant les vrais Corsair, la forme exacte et l'épaisseur n'ayant pas été respectés pour des aspects de solidité.

 

Il suffit ensuite d'enlever les deux coquilles pour accéder à la zone moteur. 

CORSAIR TOP FLITE - Capot moteur, suite et fin
CORSAIR TOP FLITE - Capot moteur, suite et fin
CORSAIR TOP FLITE - Capot moteur, suite et fin
CORSAIR TOP FLITE - Capot moteur, suite et fin

J'avais un doute mais …. on peut bien introduire les packs et les fixer en position. Au passage vous remarquerez que j'ai collé des petites pièces faites en impression 3D sur les prises Dean, afin de pouvoir mieux les tenir pour les connecter et les déconnecter.

CORSAIR TOP FLITE - Capot moteur, suite et fin
CORSAIR TOP FLITE - Capot moteur, suite et fin

Vue de détail sur la fixation de la couronne avant. 4 colonnettes faites avec des vis 4mm assurent la fixation sur un couple qui a été ajouté entre le moteur et son support.

 

Ce couple a pour fonction principale d'avancer un peu le moteur, parce que le capot a été un peu avancé pour être plus réaliste (au niveau du positionnement des volets de refroidissement par rapport au fuselage). Je l'ai dessiné pour pouvoir également m'en servir de fixation pour les colonnettes.

 

On remarquera aussi l'interrupteur fixé sur un petit support collé sur ce couple. J'y ai pensé un peu tard, il aurait été préférable de l'intégrer directement au couple, mais une fois ce dernier découpé et collé ...

CORSAIR TOP FLITE - Capot moteur, suite et fin

Restait à vérifier le centrage. J'ai enlevé les plombs qui restaient, en principe leur masse était la même que celle du capot donc le centrage ne devrait pas avoir bougé. En fait la mesure montre que la masse a augmenté de 80 grammes et le centre de gravité a légèrement avancé puisque maintenant il est à 99 mm du bord d'attaque (105 mm avant). C'est plutôt bien, parce que de toute manière avec les futures évolutions (aménagement du cockpit, roue arrière rentrante, ..) je vais rajouter du poids à l'arrière et le cg aura tendance à reculer.

 

J'ai plagié Franck Aguerre et maintenant j'ai ma propre fiche de pesée ...

CORSAIR TOP FLITE - Capot moteur, suite et fin

Une question encore : faut-il mettre un blocage en rotation de la couronne centrale pour qu'elle ne pivote pas en vol ? je pense que c'est le premier vol qui permettra de conclure sur ce point.

Retour à l'accueil