Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 21:07

parc modelesAujourd'hui rencontre maquette annuelle à l'aéro club des cigognes. Rencontre, cela veut dire que c'est le bon jour pour amener ses maquettes ou semi maquettes ou ... avion qui ressemble vaguement à un vrai et échanger avec d'autres modélistes. En plus on peut si on le veut faire noter officiellement sa maquette en statique et en vol par un juge.

 

L'année dernière le spitfire n'était pas prêt, j'atais uniquement passé pour voir en milieu d'après midi le temps était très moyen et il n'y avait plus que quelques modèles présents. Cette année je suis venu dès le matin avec le Spitfire.

 

L'essentiel n'atait pas pour moi de voler mais surtout de regarder. j'ai quand même glissé 3 vols ou je me suis bien fait plaisir et qui ont permis de valider les réglages de débattement. J'arrive maintenant à bien passer le tonneau, qui s'étale en longueur et tourne très lentement, nécessitant une très forte correction à la profondeur.  Par ailleurs mes 3 atterrissages ont été très bien rréussi, parfaitement à plat et "coulé". Par contre le dernier vol s'est fait avec un vent assez fort, et confirme que l'avion n'est pas très agréable dans ces conditions. Il faudrait peut être monter une hélice plus péchue. A voir ...

 

 

Parmi les autres modèles : le Chipmunck et le Potez 62 bien connus de Philippe Accart, dont le vol est magnifique car  très réaliste, avec en particulier une vitesse d'évolution lente tout à fait adaptée à ce genre de modèles. Le son des deux moteurs 4 temps du Potez est un vrai bonheur à entendre. C'est sympa aussi de voir Philippe éxécuter son programme de vol, sa femme derrière lui, indiquant les figures à exécuter. 

   potez 62 accart solpotez 62 accart volchipmunck decollage

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il y avait aussi un grand Fiseler Storch, issu d'un kit Black Horse. Appareil sympa, bien réalisé, seul regret que les volets de bord d'attaque ne soient pas opérationnels (ils sont fixes en position sortie). L'appareil faisait son premier vol, le constructeur doit encore en trembler d'émotion. Il avait laissé un autre pilote faire le vol et tout s'est bien passé (comment peut il en être autrement sur un RTF si on équipe soigneusement le modèle), seul l'atterrissage s'est terminé par un cheval de bois avec comme unique dégat la casse de l'hélice.

 

Storch

 

Autre modèle qui m'a séduit, un Tiger Moth que j'ai trouvé très bien réalisé. Par contre l'engin m'a semblé assez mal réglé et j'ai craint qu'il ne termine pas son vol. Mauvais centrage j'ai l'impression, et des gouvernes mal réglées. Tout s'est heureusement bien terminé, malgré un calage moteur lors de l'approche pour l'atterrissage (ci-dessous).

 chipmunck décollage-copie-1tiger moth au sol

cockpit tiger moth

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dernier modèle enfin, un jet, rare sur notre terrain, qui nous af ait deux beaux vols. Cela confirme qu'on peut décoller un tel modèle sur une piste en herbe bien tondue, et qu'il n'y a pas besoin d'une longue piste en dur.  Une chose qui m'impressionne peut être le plus sur les jets c'est l'apparente facilité de mise en oeuvre. C'est presque plus simple que démarer un thermique. Quand au bruit, beaucoup plus feutré que sur un moteur à explosion, je le trouve presque plus agréable.

 

jet au sol

aterrissage jet

Partager cet article

Repost 0

commentaires