Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 juin 2017 2 06 /06 /juin /2017 22:11

Et oui nous y revoilà, comme tous les ans ... pour moi week end de la pentecôte égal meeting de la Ferté Alais.

 

Contrairement à mes habitudes je m'y suis rendu le dimanche, les prévisions météo étant vraiment calamiteuses pour le samedi. Bon, je ne le referai pas, enfin si je peux ... le dimanche il y a vraiment trop de mode. A çh30 le matin il y a déjà la queue pour accéder à la route qui monte vers l'aérodrome, et mon petit espace de survie sur lequel je m'étais installé avec mon pied photo s'est rétréci au fil du temps pour être finalement réduit à moins de 1 m².

 

Coté spectacle : comme d'habitude un tour sur le parc avion ou cette fois-ci j'ai jeté mon dévolu sur un Nieuport 28 (réplique) et un piper Cub (projet de modèle réduit ...). Plus quelques photos du Hurricane et du Spitfire. En ce qui concerne le spectacle aérien, j'ai trouvé que c'était un cru dans la moyenne, avec peu d'avions nouveaux ou spectaculaires, sachant que manquaient par rapport au programme le Gloster Gladiator, le Spad XIII ou le Breguet Alizé. L'avion qui m'a le plus séduit étant le planeur SG38 dont une photo figure plus bas : quelques poutres en bois, une aile et le pilote assis à l'avant en plein air comme suspendu dans les airs. Personnes sujettes au vertige s'abstenir.

 

Coté photos ... coté statique pas de problème elles sont globalement bonnes. en vol par contre environ 400 photos prises, une centaine correctes (nettes, pas bougées, luminosité correcte) et une vingtaine présentant un intérêt du point de vue photographique. Encore une fois peu de photos des avions des pionniers ou du temps des as en vol sont réussies. Pourtant ces avions volent lentement et assez bas,  ce devrait être facile de les photographie. Ci dessous une sélection :

 

 

le Junker JU52 vient d'atterrir, on voit ses passagers par les fenêtres

le Junker JU52 vient d'atterrir, on voit ses passagers par les fenêtres

Wingwalker ;.. La jeune femme se place d'abord sur l'aile supérieure du PT13 et ensuite elle va se promener entre les deux plans

Wingwalker ;.. La jeune femme se place d'abord sur l'aile supérieure du PT13 et ensuite elle va se promener entre les deux plans

Le Habitch. Il y a eu deux présentations de planeur en voltige, c'est à chaque fois d'un charme fou.

Le Habitch. Il y a eu deux présentations de planeur en voltige, c'est à chaque fois d'un charme fou.

P51 Nooky Booky IV en vol, pour une fois une photo de cet appareil à peu près correcte

P51 Nooky Booky IV en vol, pour une fois une photo de cet appareil à peu près correcte

Le rafale.solo display. Celle-là j'en suis content, particulièrement pour le rendu des couleurs

Le rafale.solo display. Celle-là j'en suis content, particulièrement pour le rendu des couleurs

Tellement content que je ne peux pas me priver d'en mettre une deuxième

Tellement content que je ne peux pas me priver d'en mettre une deuxième

Airbus A330/300 de XL airways.

Airbus A330/300 de XL airways.

le SG38 au décollage. La photo n'est pas terrible, le planeur se confond avec les arbres. Mais elle est à peu près nette et permet d'apprécier les détails de la machine

le SG38 au décollage. La photo n'est pas terrible, le planeur se confond avec les arbres. Mais elle est à peu près nette et permet d'apprécier les détails de la machine

Un T-28. Je trouve que cet avion manque d'élégance au sol perché sur ses grandes jambes, mais en vol il est sympa.

Un T-28. Je trouve que cet avion manque d'élégance au sol perché sur ses grandes jambes, mais en vol il est sympa.

Le skyraider 20-LN. Il y a encore des progrès à faire en netteté mais bon ..

Le skyraider 20-LN. Il y a encore des progrès à faire en netteté mais bon ..

La patrouille de France escortant un Boeing 777/300

La patrouille de France escortant un Boeing 777/300

Et pour finir deux images statiques. Le Hurricane F-AZXR tout d'abord

Et pour finir deux images statiques. Le Hurricane F-AZXR tout d'abord

Et un Beechcraft model 18 pour terminer

Et un Beechcraft model 18 pour terminer

Repost 0
15 mai 2016 7 15 /05 /mai /2016 20:25

Qui dit week end de la pentecôte dit meetin de la Ferté Alais. Cette année encore, j'étais au rendez vous, malgré le temps grisatre et froid en ce samedi 14 mai.

Le programme a été ... largement amputé par rapport à ce qui était prévu. Certains avions n'évaient pu rejoindre le terrain le vendredi en raison des averses et orages du vendredi soir, la pise était détrempée, le vent ètait complètement de travers. Bref, pas de Me 109, pas de Morane 409, les vieilles toiles n'ont pas été mises en l'air. Mais le plaisir était quand même là, même avec un plateau réduit le meeting de la ferté reste un grand meeting.

Coté photos ... photographier des avions gris ou camouflés quand le ciel est gris .... tout ça pour dire que je n'ai pas réussi de photos inoubliables cette année. La meilleure série concerne la patrouille de France, les nuages s'étant écartés à son passage pour faire apparaitre des coins de ciel bleu. J'ai uand même retenu quelques photos pour mettre sur le blog. Dans l'ordre :

 

- Boeing PT17 F-HDVD. Le pilote de cet avion a fait plsieurs passages pour essayer d'accrocher une banderole publiciraire, sans y parvenir. Il a recommencé après le meeting et a réussi à emmener la banderolle mais j'ai bien l'impression que c'est avec le train qu'il a attrapé le cable.

 

- Rafale de l'armée de l'air. La photo manque de netteté mais avec la psotcombustion allumée c'est assez sympa

 

- Les Wingwalkers : deux Stearman, avec deux jeunes femmes sur l'aile supérieure. Pour ceux qui veulent en savoir plus, aller là : http://www.aerosuperbatics.com/thewingwalkers . Je ne suis pas un fou de ce genre de démonstration, mais le vol des deux avions était sympa et les mouvements bien coordonnés. Sur cette photo les filles ont les jambes en l'air. Il faut quand même avoir le coeur bien attaché ...

 

- Catalina : c'est celui que l'on a vu en particulier dans l'émission "opération Okavongo" avec Nicolas Hulot. C'est la première fois que je voyais un de ces avions en vol. Vois là pour ceux que cela intéresse : http://www.ffwm.fr/fr/les-avions/13-consolidated-pby-qcatalinaq .

 

- Le 747, tout sorti. Bon, blanc sur fond gris ..

 

- Patrouille de France, croisement de deux avions, en vol tranche. Pour cette photo j'ai eu recours à la prise en rafale. Je ne le fait que rarement, mais "chopper" le moment ou les avions se croisent sans ça relève du coup de chance (ceci dit l'an dernier j'avais presque réussi lors du croisement de 2 paire d'avions, voir l'article publié à l'épogue).

 

- Patrouille de France, le 1 et le 4 sont en vol à plat, le 2 et le 3 en vol inversé. Chouette, du ciel bleu !

 

- Canadair, le moment du largage. C'est le N°32 qui ést venu faire cette démonstration. Le cadrage aurait pu être meilleur mais coté netteté rien à dire et l'instant du largage a été saisi pile-poil.

 

- et puis pour finir deux photos de Piper cub. Ici le F-PJBS qui en fait n'est pas un vrai Piper Cub mais un Wag Aero Sport Trainer. Chaque année j'essaie de faire une série de photos sur un avion que je pourrais un jour faire en modèle réduit, cette année j'ai jeté mon dévolu sur le Cub. Notons que je ne savais pas que c'était une réplique et non pas un original quand j'ai pris les photos je l'ai découvert ensuite en faisant une recherche sur internet. Première photo, pas de commentaire. La deuxième montre un détail de la commande des ailerons, et on voit le cable qui court le long du huban pui passe par une poulie pour rejoindre le palonnier supérieur. Mais ou est le deuxième cable me direz-vous ? il est à l'intérieur de l'aile, et relie les deux palonniers inférieurs. donc quand le pilote met le manche à droite, il tire sur le cable qui va vers la droite de l'appareil qui tire sur le palonnier supérieur de l'aileron droit qui se soulève. Le palonnier inférieur de l'aileron droit tire sur le cable qui passe dans l'aile, qui est fixé au palonnier inférieur de l'aileron dauche. L'aileron gauche s'abaisse .... Voir le dessin de principe là, page 19 : http://www.aeroclub-etampes.fr/uploads/documents_adherents/Manuel%20de%20vol%20F-BOUZ.pdf.

 

 

Meeting de la ferte alais 2016
Meeting de la ferte alais 2016
Meeting de la ferte alais 2016
Meeting de la ferte alais 2016
Meeting de la ferte alais 2016
Meeting de la ferte alais 2016
Meeting de la ferte alais 2016
Meeting de la ferte alais 2016
Meeting de la ferte alais 2016
Meeting de la ferte alais 2016
Repost 0
30 mai 2015 6 30 /05 /mai /2015 12:56

Et oui rendez vous incontournable du weekend de la pentecôte. Cette année le programme montrait que je retrouverai les grands classiques de ce meeting, plus quelques nouveautés avec en particulier le Gloster Gladiator de "the fighter collection", un Vampire, des avions anti-incendie et l'hélicoptère de voltige de Red Bull ..

 

Coté photos j'ai réussi à faire pas mal de photos correctes d'avions en vol au zoom, en arrivant à avoir une exposition correcte qui permette de voir les détails des avions (contrairement à l'année passé ou la plupart des photos étaient au sol et dans les rares photos en vol les avions étaient souvent sous-exposées.

 

Ci dessous une sélection. Dans l'ordre des photos :

 

- Patrouille de France, croisement de deux groupes de deux avions. Je suis content, il n'en manque qu'un sur la photo. Pas évident à prendre, le croisement ne dure qu'une fraction de seconde et avec le délai de déclenchement des appareils numériques ....

 

- Patrouille de voltige composée ce six Yak 50 et 52, une très jolie présentation.

 

- Hawker Hurricane, un habitué mais première photo nette en vol que j'arrive à faire.

 

- Canadair CL415. Il était présenté en même temps qu'un Grumman S2 tracker. Lors d'un de ses passages, il a fait un largage d'eau que j'avais pris en photo mais ... carte mémoire pleine. Dommage ...

 

- Patrouille de 7 Stearman PT17. 

 

- Bolkow BO105 dans une position ... inhabituelle. Il n'y a pas beaucoup de pilotes qui pratiquent la voltige en hélicoptère, et c'était la première fois que je voyais ça "en vrai". L'hélico fait une voltige en douceur, composée de loopings, tonneaux, renversement, etc ... impressionnant.

 

- DH100 Vampire, un des tous premiers avions à réaction.

 

- Caudron G3. Cet avion est une reproduction construite au début des années 90,rarement présenté en vol. En fait l'avion présentait des difficultés de manoeuvrabilité en roulis, liées au fait que le roulis est commandé par le gauchissement des ailes. Il a été transformé avec la mise en place d'ailerons et il peut maintenant revoler en toute sécurité. l'amicale Jean Baptiste Salis avait possédé un autre Caudron G3 que j'avais vu voler il y a une trentaine d'années.

 

- Bristol F2 de l'association des Casques de Cuir

 

- Curtis H75 de The Fighter Collection, il n'y en a plus beaucoup en état de vol. Si je ne me trompe pas c'est le seul avion survivant de la seconde guerre mondiale ayant volé pour l'armée de l'air Française.

 

- Gloster Gladiator de "The Fighter Collection", très rare en état de vol, et présenté ici pour la première fois. Il volait de concert avec le Hurricane et le Spitfire , mais j'ai loupé la photo ....

 

- Le Skyrider de l'AJBS qui avait eu il y a quelques années un axident en vol à Duxford et qui a refait ses premiers vols après restauration quelques jours avant le meeting.

 

Un petit lien vers le site de l'écharpe blanche ou on peut voir des photos prises au fil des années lors des meetings de l'AJBS .. et plein d'autres choses : 

http://www.lecharpeblanche.fr/2012/02/21/lamicale-jean-baptiste-salis-et-les-casques-de-cuir-dhier-a-aujourdhui-1e-partie/

Meeting de La Ferté Alais 2015
Meeting de La Ferté Alais 2015
Meeting de La Ferté Alais 2015
Meeting de La Ferté Alais 2015
Meeting de La Ferté Alais 2015
Meeting de La Ferté Alais 2015
Meeting de La Ferté Alais 2015
Meeting de La Ferté Alais 2015
Meeting de La Ferté Alais 2015
Meeting de La Ferté Alais 2015
Meeting de La Ferté Alais 2015
Meeting de La Ferté Alais 2015
Repost 0
8 juin 2014 7 08 /06 /juin /2014 19:33

C'est ma sortie traditionnelle du samedi de Pentecôte .... cette année j'avais regardé à l'avance le programme, il n'annonçait aucune présentation d'appareil vraiment extraordinaire ou inhabituel. Peut être en raison des festivités du 70 ème anniversaire du débarquement. De plus quelques avions manquaient à l'appel par rapport au programme qui avait été annoncé. Le plateau de warbirds était réduit par rapport aux années précédentes, avec seulement 2 mustangs, 1 spitfire, 1 sea fury, le Catalina et les Yak de la Ferté (plus le mosquito échelle 3/4). Les vols ont parfois semblé écourtés, ceratains avions se posant après un ou deux tours de piste. Pareil pour les avions plus anciens, certes il y a eu le vol simultané d'une quinzaine de biplans qui faisaient des ronds en l'air à relativement haute altitude mais les présentations m'ont également semblé en retrait par rapport aux années précédentes.

 

Ceci dit, il y a le plaisir de passer une bonne journée et de se remplir les yeux avec le spectacle. Et en plus cette année je voulais essayer un nouvel appareil photo que m'a donné mon père parce qu'il ne lui servait plus, avec un zoom 500 mm. Donc je  me suis posté en bout du terrain, juste derrière les barrières (l'avantage d'arriver tôt ..) j'ai installé mon pied photo et j'ai mitraillé ... avec un taux de sccès je dois l'avouer assez faible. Il faut dire que l'objectif n'a pas d'autofocus, donc coté netteté ce n'est pas toujours évident ... Ca donne environ une photo à peu près correcte (nette, correctement cadrée) sur 6 ou 7, sachant que la plupart sont sous-exposées (avion trop sombre). Dur d'être un artiste...

 

Junker JU52 apès son atterrissage, dommage que le pilote ait des lunettes de soleil en zoomant l'image on pourrait voir la couleur de ses yeuxr

Junker JU52 apès son atterrissage, dommage que le pilote ait des lunettes de soleil en zoomant l'image on pourrait voir la couleur de ses yeuxr

Le P51D Mustang de la Ferté.

Le P51D Mustang de la Ferté.

Catalina au décollage, la première fois que j'en voyais un en vol

Catalina au décollage, la première fois que j'en voyais un en vol

Stearman en vol ... je n'avais jamais remarqué qu'il avait une aussi grosse dérive.

Stearman en vol ... je n'avais jamais remarqué qu'il avait une aussi grosse dérive.

Rafale .... pas facile de prendre une photo nette ... quel bruit fabuleux !

Rafale .... pas facile de prendre une photo nette ... quel bruit fabuleux !

Hawker Hunter. Il volait en patrouille avec le Sea Fury, je suis tout surpris d'avoir réussi à faire une photo nette.

Hawker Hunter. Il volait en patrouille avec le Sea Fury, je suis tout surpris d'avoir réussi à faire une photo nette.

Le Hawker Sea Fury de Christophe Jacquard, basé à Dijon

Le Hawker Sea Fury de Christophe Jacquard, basé à Dijon

Patrouille composée des deux Hawker, le Sea Fury et le Hunter

Patrouille composée des deux Hawker, le Sea Fury et le Hunter

Le Skyraider F-AZHK, basé à Avignon.

Le Skyraider F-AZHK, basé à Avignon.

Et pour finir .. la réplique du Morane Saulnier type H avec lequel Rolland Garros traversa la méditérannée il y a un peu plus de 100 ans ... ça décoiffe !!!

Et pour finir .. la réplique du Morane Saulnier type H avec lequel Rolland Garros traversa la méditérannée il y a un peu plus de 100 ans ... ça décoiffe !!!

Repost 0
20 mai 2013 1 20 /05 /mai /2013 09:17

Traditionnellement, lors du week end de la pentecote se tient le meeting aérien de la Ferté Allais dans l'Essonne. La Ferté Allais est située à une quinzaine de kilomètres de chez moi et je m'y rend assez régulièrement.

L'année dernière je ne m'y était pas rendu, et grosse déception quand j'ai appris que le P38 de Red Bull y avait été présenté. Il n'était pas prévu au programme mais était venu à la dernière minute en remplacement d'un autre avion.

Cette année il était au programme et donc malgré le mauvais temps je n'ai pas manqué le rendez vous. Donc samedi vers 10 heure j'étais sur place, batterie de l'appareil photo vidée et carte mémoire vidée pour accueillir les photos. Il faut savoir que le matin, les avions sont parqués dans une aire d'exposition que l'on peut visiter. Et donc prendre toutes les photos que l'on souhaite. Le lightning quand à lui trônait dans un hangar à l'entrée de l'exposition, et grand avantage on pouvait en faire le tour pour le voir sous tous les angles.

Une heure de photos donc, de tous les détails sur lesquels je manquais d'informations. Forme des sabots de dérive, détail des rivets (certains sont encastrés, d'autres pas) et des vis, des raccordements de tôle, des divers karmans ou raccords de surfaces, des tabs, des jantes, etc ... Et j'en ai oublié, par exemple je n'ai pas pris de photos de la jante de roues avant (différente de celle de train principal, 6 ouïes seulement contre 8), de l'ouverture du coffre dans la partie arrière du fuseau droit, de la partie des fuseau moteurs qui se trouve juste en avant du logement de train rentrant ... Bon ça me donne une bonne raison d'y retourner l'an prochain.

La présentation en vol s'est faite sous la pluie, dommage. Vol coulé, ponctué de quelques looping. Ce qui m'a le plus surpris c'est le bruit, très feutré. Un Corsair, un Mustang ou un Spitfire peuvent être comparés à des Harley Davidson, un P38 c'est une moto japonaise moderne avec un bruit feutré. J'ai fait un bout de film très médiocre, je le garde dans mes archives mais il ne sera pas mis sur les sites en ligne, j'aurais honte.

Ci dessous quelques exemples de photos prises à la Ferté Allais.

Classique mais on ne s'en lasse pas, photos prise lors de la fermeture de l'exposition statique sans personne autour de l'avion.

Classique mais on ne s'en lasse pas, photos prise lors de la fermeture de l'exposition statique sans personne autour de l'avion.

Détail d'un sabot de dérive, c'était un grand mystère pour moi. On voit que la section de la dérive est rectangulaire, il ne faut pas terminée le bas de dérive en l'éfilant.

Détail d'un sabot de dérive, c'était un grand mystère pour moi. On voit que la section de la dérive est rectangulaire, il ne faut pas terminée le bas de dérive en l'éfilant.

détail de la tole sur le bord de fuite de dérive (à gauche) et sur l'aileron (à droite). par ailleurs détail de la petite surface proéminente que l'on trouve sur l'aileron gauche mais pas sur l'aileron droit.détail de la tole sur le bord de fuite de dérive (à gauche) et sur l'aileron (à droite). par ailleurs détail de la petite surface proéminente que l'on trouve sur l'aileron gauche mais pas sur l'aileron droit.

détail de la tole sur le bord de fuite de dérive (à gauche) et sur l'aileron (à droite). par ailleurs détail de la petite surface proéminente que l'on trouve sur l'aileron gauche mais pas sur l'aileron droit.

jante de train principal. Celle de train avant n'a que 6 orifices, j'ai oublié de la photographier ...

jante de train principal. Celle de train avant n'a que 6 orifices, j'ai oublié de la photographier ...

partie du stabilisateur horizontal dans la zone du volet de dérive

partie du stabilisateur horizontal dans la zone du volet de dérive

photo hyper classique mais on ne s'en lasse pas ....

photo hyper classique mais on ne s'en lasse pas ....

et pour finir ... autoportrait dans le saumon d'aile. Cet avion est un vrai miroir.

et pour finir ... autoportrait dans le saumon d'aile. Cet avion est un vrai miroir.

Repost 0
27 mai 2010 4 27 /05 /mai /2010 20:51

Les premiers meeting aériens de la Ferté Alais se sont déroulés au milieu des années 1970. Je ne sais plus en quelle année je m'y suis rendu, mais ce devait être aux alentours de 1975 ou 1976.

 

A l'époque il y avait déjà beaucoup de spectateurs, mais nettement moins qu'aujourd'hui. Les accès étaient plus rudimentaires, les alentours du terrain moins aménagés. Je me souviens qu'il y avait un peu à l'écart un cimetière de T6, en accès libre. J'avais même eu la possibilité de monter dans le cockpit de l'un des T6 et de m'y asseoir et poser pour la photo sans que personne ne cherche à m'en empêcher.

 

Les avions, au lieu d'être regroupés dans le parc fermé, étaient disposés le long des barrières. Il y avaient essentiellement des avions à hélice de l'époque des faucheurs de marguerites, déjà les T6, mais aucun warbird à part les ME109 "Buchon". Je me rappelle le Caudron G3 et le Blériot, l'odeur de l'huile de ricin, la patrouille des Stampe. Je me souviens d'un biplan qui portait sur son aile supérieure une jeune femme (attachée quand même à une structure métallique). J'ai quelques souvenirs extraordinaires, comme le survol du Concorde à qualques mêtres au dessus de nos têtes. Ils y eut aussi d'autres années des Airbus ou autres avions moyen et long courrier. J'y suis retourné assez régulièrement, et puis je n'y suis plus allé pendant de nombreuses années. Et puis ces deux dernières années je suis de nouveau allé assister au meeting.

 

 

 

 

L'ambiance a changé, c'est beaucoup plus "professionnel" maintenant. Les warbirds font une grande partie du spectacle, et les avions des temps héroiques ont été relégués au second plan. Ces deux dernières années les Blériot n'ont pas décollé (le samedi) en raison du vent. Plus de concorde ou d'Airbus mais uniquement cette année un biréacteur d'affaires Dassault. Ceci dit c'est toujours un magnifique spectacle. Et puis pour un modéliste c'est une bonne occasion d'approcher de près les avions que l'on fera un jour peut être en maquette, de prendre des photos hyper détaillées, de regarder comment ils volent pour ensuite pratiquer une vol "maquette". J'ai un faible pour le PT13 (le biplan jaune à moteur en étoile) dont j'ai un plan issu d'une revue. Un Warbird me tente également, mais lequel ? (sachant que j'ai un petit spitfire en cours de finition et que la présence de deux spitfire sur place m'a donné l'occasion de glaner pleins de renseinements).

 

Cette année j'ai réalisé un film du meeting. Je ne suis pas très habile avec une caméra, il y a eu beaucoup de flous et d'accoups. Mais j'ai toutefois pu extraire une quinzaine de minutes de scènes acceptables que je vous fait partager. Un conseil : mettez le son à fond lors des passages du Rafale en fin de vidéo.

 

 

Repost 0