Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 juin 2016 1 20 /06 /juin /2016 22:44

Suite ....

 

J'ai relancé l'impression d'un deuxième pilote, mais j'ai pris le mauvais fichier, pas celui du pilote agrandi. Pas grave, cela me faisait 2 modèles pour m'entrainer à la peinture.

 

Pour la peinture on trouve d'excellents conseils sur le site de Ace of Iron. En particulier ce pdf : http://www.acesofiron.com/Paint_Special/Aces_Paint_presentation.pdf . Mais sur le site il y a des informations complémentaires.  Certes je n'ai pas l'ambition de faire une oeuvre d'art mais autant essayer de faire quelque chose de pas trop mal, et les conseils sont les bienvenus.

 

Je ne vais pas utiliser les peintures d'art préconisées, je commence la peinture du premier pilote avec ce qu'il me reste de peintures pour maquettes plastique. Et ça ne rend pas très bien ... en particulier le noir brillant pour le blouson ce n'est pas terrible. Je vais quand même jusqu'au bout et je me rend au Pickwick voisin pour regarnir mon stock de peintures. Là, surprise, il n'y a plus de peintures à l'huile, mais uniquement des peintures à l'eau. Bon ...

 

Peinture du deuxième pilote, blouson d'abors en noir, couche de noir sur la casquette. Puis peinture en marron de la casquette en suivant les conseils, pas trop mal .. Peinture du visage dans un reste de peinture maquette à l'huile couleur chaire, couches supérieurs en brique puis jaune puis blanc ... ça va à peu près. les cheveux et sourcils .. pas facile. les yeux je râme, ils sont trop grand, pupilles trop rondes, pas top ..

 

Entre temps j'ai imprimé un 3ème pilote à la bonen taille. Je rajoute un bloc de palsa sous le buste, et puis je met des aimants récupérés sur le moteur du Monsun HS pour maintenir le pilote en place. Pour que l'araldite sèche plus vite je le met sur un radiateur et .. il tombe par terre et se casse un bras. Il n'y a plus qu'à en imprimer un nouveau. Ce qui va être fait, mais en noir parce qu'il n'y a plus de fil blan. Pas trop grave mais pour la peinture ce n'est pas idéal.

 

Impression, collage du bloc balsa, ponçage, un peu de micro ballon avec de la résinne, peinture du bloc balsa en noir. La forme du bloc est due au fait qu'il faut laisse le passege du longeron arrière de l'aile.

Un pilote pour le baron - suite et fin
Un pilote pour le baron - suite et fin

Peinture en noir mat (important le fait que ce soit noir mat) du blouson et de la casquette, couche de marron en dry brush sur la casquette, je m'y reprends 3 fois mais ça va. Couche de peinture couleur chair sur le visage et la main.

Un pilote pour le baron - suite et fin

Finition du visage, du brique pour marquer les creux, un poil de jaune sur les partie hautes, un peu de blending (modeste), de l'anthracite pour la barbe mal rasée, étalé au dooigt. Un peu de rouge sur mes joues (un poil trop) et la lèvre inférieure. Les cheveux et les sourcils avec anthracite puis gris clair pour les pattes, et un petit peu de marron foncé pour les cheveux derrière la tête qui sont moins blancs sur le modèle réel. les yeux en suivant la méthode décrite, il faut des pinceau fins ... en fait l'oeil doit ^tre allongé, la pupille pas trop ronde. ce n'est pas parfait mais ça ira pour un début. Chemise en gris pour que ça ne heurte pas par rapport aux autres couleurs .. Et c'est fini. Bon, pourrais mieux faire mais je suis content de mon minimoi ..

Un pilote pour le baron - suite et fin
Un pilote pour le baron - suite et fin
Un pilote pour le baron - suite et fin

Voila, mon baron a trouvé son pilote. Ce n'est pas très difficile à faire, la création de la forme est vraiment simple avec 123Dcatch, l'impression ne pose pas de problème (bon, il faut une imprimante 3D) et la peinture est assez rapide à réaliser. Le prochain sera un pilote en tee shirt et casquette sport, pour aller dans le Volt.... Et pour la suite j'envisage d'aller au misée de l'air pour photographier les manequins en uniforme.

 

Et bien entendu bientot le premier vol de mon minimoi aux commandes du Baron.

Repost 0
17 octobre 2015 6 17 /10 /octobre /2015 22:21

Après les derniers vols de l'année dernière, j'avais démonté le moteur du Baron pour le mettre sur le Volt. Et puis j'ai racheté le même moteur en promotion chez Aircraft World. Je n'avais pas eu le temps de le remonter, ça a été chose faite il y a quelques semaines.

Toutefois, lorsque j'ai vérifié le vrillage des ailes je me suis rendu compte que l'aile droite avait repris sont fort vrillage positif (dans les 5°) qui m'avait causé des soucis l'an dernier. J'avais retendu l'entoilage en le chauffant mais ça n'a pas tenu. J'ai donc décidé de refaire l'entoilage de l'intrados de l'aile droite, pas question de toucher à celui de l'extrado à cause de la peinture en damiers. Il me restait du solartex, ça n'a pas été long de retirer l'ancien entoilage et de ré-entoiler.

Mais je n'étais pas entièrement content, malgré l'attention apportée à l'opération il restait encore un très léger vrillage positif, environ 1°. Alors j'ai décidé de mettre en place des haubans fonctionnels.

Première étape mettre en place un pilone : bois dur de 5x10, je perce le coffrage supérieur de manière à pouvoir coller les deux montants sur un des longerons. Entre les deux montants une petite plaque de contreplaqué 3mm découpée qui servira à fixer les haubans. Les haubans eux même c'est un bout de corde que j'avais en réserve, destiné je pense à un voilier. Pour régler la tension j'ai utilisé des petite plaques métalliques percée de 3 trous (voir les photos). Pour fixer la cord' au bor de fuite de l'aile, près du saumon, j'ai tou bêtement percé un trou, passé la corde et rempli de colle.

Pendant que j'y étais, j'ai collé en place la mitrailleuse Spandau de Williams Brothers que j'avais achetée en Kit à la Ferté alain lors du dernier meeting de l'IMAA. Un trou dans le coffrage et collage à la Stabilit Express.

Travaux d'automne sur le Baron
Travaux d'automne sur le Baron

J'avais enfin un avion en état de vol, la météo était correcte, j'ai mis les packs en charge. Restait à choisir l'hélice, j'avais volé l'an dernier avec une 13*10 je souhaitais avoir un peu plus de traction et un peu moins de vitesse alors j'ai mis une 14x8 APC (pas électrique). Le temps qu'ils soient chargés la grisaille était revenue mais je me suis quand même rendu au terrain. Vérification des débattements et du fonctionnement du moteur, il tourne dans le bon sens. Avion sur la piste, contrôle de portée de la radio (50 mètres, antenne rentrée). Il n'y a pas d'autre pilote en vol, je me met derrière l'avion, mise de gaz, il zigzague, j'accélère quand m^me (oui je sais dans ces cas la il faut couper les gaz ...), décollage, il s'incline et par vers les barrières qui limitent la zone pilote, heureusement il n'y a personne. Trop tard pour s'arrêter, je met les gaz à fods et tire sur le manche, il est suspendu à l'hélice à faible vitesse (merci la traction, je suis content d'avoir mis la 14 pouces), accélère, je reprends le contrôle et fait un virage au dessus de la zone de parking (c'est mal, je sais ...). S'ensuit une dizaine de minutes de vol ou je fais les test de centrage (limite arrière bien que selon predilrc j'ai largement de la marge, j'avais déjà constaté cela lors des premiers vols .. je suis à 93 mm et selon predimRc ca me donne 10% de marge statique et je pourrais reculer le CG de 15 mm ....). Par ailleurs le débattement de la profondeur est trop important. Quelques loopings, essai de montée qui révèle que avec l'hélice 14x8 qui équipe l'avion c'est tout à fait correct, quelques loopings qui tournent très bien, la puissance disponible est exactement ce qu'il faut. Atterrissage sans problème au bout de 10 minutes de vol, il reste 20% dans la batterie.

Un deuxième vol va suivre. J'ai réduit le débattement de la profondeur. Cette fois-ci le décollage est beaucoup plus correct, le vol sans problème, atterrissage sur le train principal et roulage pendant une dizaine de mètres comme cela .... les premières gouttes commencent à tomber. 

Et bien c'étaient les deux premiers vols sur le terrain des Cigognes cette année ...

Repost 0
Published by hal - dans Baron
commenter cet article
20 septembre 2014 6 20 /09 /septembre /2014 22:08

Après les essais lamentables de la semaine dernière, j'ai réparé le saumon de l'aile du Baron qui était cassé. Et puis ce matin j'ai essayé de supprimer le vrillage qui est selon toute vraisemblance responsable du mauvais comportement de l'avion. Le mauvais réglage du contrôleur n'y étant surement aussi pour quelque chose, parce qu'il m'a gêné pour piloter correctement la mise des gaz. A coup de fer à repasser et de sèche cheveux j'arrive à remettre un vrillage à peu près nul. Pas possible de faire mieux.

 

Milieu d'après midi, je charge le Monsun et le Baron et me rend au terrain. Il ya pas mal de pilotes et de modèles, mais tous ne volent pas. Par ailleurs le vent est de travers, assez fort, et on décole aujourd'hui de la piste secondaire qui est à peu près dans l'axe du vent.

 

5 vols de Monsun, et puis ... je me dis que les conditions ne sont pas idéales pour le baron mais j'ai bien envie de tenter le coup. J'aligne l'appareil, prise de gaz, je donne un coup de direction pour me mettre dans l'axe ... oups c'est vrai j'ai mis la commande de direction sur le manche des ailerons (plus naturel pour piloter je trouve). Face au vent, mise des gaz progressive, manche au ventre, il accélère, manche au centre, il décolle, tout va bien, je pousse les gaz et je tire sur la profondeur, il est en l'air et le comportement est correct; Chahuté par le vent certes mais pas de réaction malsaine. Seule chose, il va falloir que je trime à piquer à fond. Le vol va durer 8 minutes, je fais surtout faire des ronds en l'air, glissant quand même quelques looping pour voir. Bien entendu test de ralentissement face au vent pour voir ce qui va se passer quand je vais vouloir atterir ... il ne se passe rien, je peux presque faire du sur-place. Pas de test de centrage, avec le vent ça ne voudrait rien dire. Tiens, tout à coup je me rend compte que l'antenne de mon életeur n'est pas sortie (je suis en 41 MHz) ... ben oui je ne pensais pas décoler vraiment au début ... pas mal la portée de ma MC3010, j'ai quand même du aller parfois à plus de 200 mètres. Je sors quelques brins rapidement. Maintenant atterrissage j'aligne la piste en venant de loin, je gère la vitesse aux gaz, posé devant moi .... Bon pour le service.

 

Quelques mots de plus sur ce modèle. Il a été commencé ... je ne sais plus quand. Je voulais en faire mon trainer. Mais la construction a trainé ... Je me souvient d'une époque ou il avait un entoilage en solar blanc et bleu ... et puis l'empennage qui a été abimé dans un déménagement et que j'ai refait. Finalement l'entoilage a été réalisé en Solartex antique. Pour la peinture des losanges, j'ai pris le schéma sur un site internet, découpé des masques, et je m'en suis servi pour dessiner les losanges au crayon et après j'ai peint en utilisant des peintures que j'avais sous la main. La découpe des masques a commencé ... en 2010. Les losanges je les ai commencé en 2013 ... 

Le Baron a fait son premier vol

La photo de la cigogne a été réalisé à partir d'une photo du Spad de Guynemer, qui est exposé au musée de l'air du Bourget. Il a fallu que je fasse un peu de retouche, puis impression sur paper autocollant transparent. pas mal je trouve ...

 

La dérive a été peinte à la bombe, le texte "Baron 1914" a été réalisé à l'odinateur et imprimé de la même manière que la cigogne.

Le Baron a fait son premier volLe Baron a fait son premier vol

Coté équipement, les servos sont des vieux servos multiplex, ils marchent très bien même si il ne sont pas très rapide, mais la rapidité sur ce genre de modèle, on s'en moque un peu. Le récepteur et un IPD DS synthèse 9 voies, c'est luxueux mais c'est celui que je monterai sur le Lightning et je veux le tester.

 

J'aurais pu mettre l'accu à la place du réservoir, mais dans ce cas là il fallait que je démonte l'aile à chaque changement de pack. J'ai don décidé de mettre le pack en arrière, de manière à pouvoir le sortir par l'ouverture du "cockpit". Problème, coté centrage je pressentais des problèmes, si j'utilisais un moteur adapté au modèle et qui pèserai dans les 160 à 180 grammes (pas besoin de plus sur un Baron, le moteur étant très bien refroidi). En plus j'ai déjà plusieurs moteurs de ce type. Alors j'ai acheté un moteur Hypérion un peu plus gros pour éviter d'ajouter du lest. Et puis j'ai pris un Kv un peu plus faible que ce que je fais d'habitude, pour pouvoir utiliser après ce moteur sur un avion de 3KG ou 3,5 KG. Donc j'ai choisi un Hypérion Z4020-12 de Kv 660 et pesant 284 grammes. Les packs sont les 3S Hypérion G3 4250 mA que j'utilise aussi sur le Spitfire et l'Eco 8. Et coté hélice après avoir pas mal réfléchi et bricolé une feuille de calcul à ma sauce en partant de predimRC j'ai choisit une 13*10. Par précaution j'ai aussi acheté une 14*10 qui a été cassée lors des premiers essais.

 

La puissance ça me semble tout à fait correct comme ça. Il faudra que je fasse quelques mesures en vol, mais j'ai dans les 200 watts/kg et une poussée statique de 1.8 Kg environ. Pour un modèle de ce type c'est largement assez. Et ce qui est bien c'est que je suis à plus de 80% de rendement moteur, presque au rendement maximum. Oui je sais l'avion est sur-motorisé, mais qui peut le plus ... et puis j'aime mieux ça que mettre 100 grammes de plomb dans le nez.

Le Baron a fait son premier vol
Le Baron a fait son premier vol

Voila ... reste maintenant à faire quelques vols par temps calme pour affiner les réglages.

 

Et puis finir la décoration : cocardes sous les ailes, aménagement du cockpit avec un pilote, mettre une mitrailleuse (j'en ai monté une en plastique issue d'un kit acheté il y a 2 ans à La Ferté Alais), mettre un pylône pour des haubans que je vais certainement rendre fonctionnels et qui permettront de garantir le vrillage de l'aile, trouver une hélice en bois parce que c'est plus joli ...

 

Et puis plein de beaux vols à venir ....

Repost 0
Published by hal - dans Baron
commenter cet article
14 septembre 2014 7 14 /09 /septembre /2014 16:31

Mais il y revient très vite ...

 

Le Baron, on ne le présente plus. Il s'agit du fameux modèle conçu par Christian Chauzit il y a plus de 30 ans. Monoplan aile haute avec un look d'avion du début du 20ème siècle, 2 axes (pas d'ailerons), qui a connu et connait encore ses heures de gloire durant la fameuse coupe des barons.

Mon modèle est le "vrai" baron, issu du kit Briot modélisme que j'ai acheté ... je ne sais plus quand. Mais disons que ça doit bien faire 25 ans. Sans avoir jamais volé, il a eu plusieurs entoilages, et subi les affres des déménagements. Alors qu'il était prévu de voler avec un moteur thermique et que dans un premier temps je l'avais équipé d'un OS25 FSR, je l'ai finalement passé en moteur électrique. Et puis pour le fun je lui ai fait une décoration tout à fait irréaliste, mélangeant décor losanges allemant (peint à la main), et couleurs françaises. ce à quoi j'ai ajouté la cigogne sur les flancs, reproduite à partir d'une photo de l'avion de Guynemer prise au Bourget.

Le baron quitte le sol pour la première fois .. et le rejoint vite

Moteur Kv 660, pack 3S 4250 mA, hélice 13*10 qui doit me donner un peu plus de 200 watts de consommation.

Ce samedi après avoir passé le brevet A je décide de faire le premier vol du Baron. Je l'aligne sur la piste et met les gaz. L'hélice se met à tourner et le moteur prends lentement ses tours. Problème de programmation du controleur je pense. pas grave. Manche au ventre pour maintenir la queue plaquée au sol, l'avion roule, il se met sur son train et décolle. Et là ça se passe pas bien, vitesse faible, il oscille d'un coté et de l'autre, je doit faire de la mayonnase aux commandes pour qu'il ne bascule pas d'un coté ou de l'autre. Je coupe les gaz et le "pose" dans l'herbe en bordure de piste. Train un peu tordu .. pas grave je redresse.

Je ne comprends pas trop, peut être un manque de puissance ... je met l'hélice 14*10 et je recommence. Idem ... mais cette fois ça un peu plus de dégats, le saumon de l'aile droite a pris un coup, l'hélice est cassée. Bon j'aurais pas du faire cette deuxième tentative.

 

Analyse : le centre de gravité est avancé par rapport au plan en suivant les consignes de predimrc, mais ça me donne quand même 8% de marche statique ça devrait pas poser de problème. En observant les ailes je me rend compte qu'elle ont un vrillage positif, ça c'est pas bon. En revenant chez moi je le mesure, ça fait 4° de chaque coté. Est-ce que ça peut générer le défaut ? à revoir de toute manière. Plus le controleur dont je vais reprendre la programmation, et puis je pense que je vais un peu avancer le centre de gravité.

 

Bon, c'est un vol à la manière des pionniers. ceci dit ne pas être foutu de faire voler un baron, c'est quand même frustrant.

Le baron quitte le sol pour la première fois .. et le rejoint vite
Le baron quitte le sol pour la première fois .. et le rejoint vite
Repost 0
Published by hal - dans Baron
commenter cet article