Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2010 3 12 /05 /mai /2010 20:37

J'ai toujours un peu de mal à retracer l'historique. les souvenir s'embrouillent, il reste des images de vols, de modèles, mais je ne sais plus toujours relier les deux.

 

Il y a l'image de deux journées de vol mémorables avec mon copain Frank, camarade de classe alors que j'étais étudiant.

 

Le premier souvenir, c'est dans l'Oise. Avec Frank nous nous étions rendus dans la petite maison qu'avaient acheté mes grands parents dans un village situé au milieu des champs. Frank avait un Westerly (Svenson) motorisé par un moteur thermique de 3,5 cm3. J'avais pour ma part un planeur, je ne me souviens plus lequel. Surement pas mon 3 mètres, il devait déjà avoir fait son dernier vol à cette époque. Peux être un planeur de 2 mètres avec ailerons dont je n'ai que peu de souvenirs, construit à partir d'un plan, avec des flancs en planches de balsa droites (par opposition à mon grand planeur qui avait une section ovale). Frank était meilleur pilote que moi, ce qui n'était pas difficile. Nous avons commencé par faire voler son Westerly, vol sans problême bien maitrisé jusqu'à l'atterrissage. Non pas que l'atterrissage soit raté, mais poser un appareil avec train tricycle dans un champs labouré, ça ne pouvait pas se terminer bien. Les dégats furent minimes, seul le train fut un peu endommagé. Ensuite, je confiais à Frank ma radiocommande pour qu'il fasse le premier vol de mon planeur. Je m'occupais du lancement au moyens d'un sandow. Je tire, je lance, le planeur part comme une flèche. La trajectoire s'incurve sur la gauche et il se met à faire des cercles en accélérant. Frank est à fond sur la direction. Le vol se termine par le contact de l'engin avec le sol. Au départ nous ne comprenons pas, et puis le diagnostic arrive : l'antenne était restée enroulée autour du récepteur, portée réduite à pas grand chose, tout s'explique. Frank dans ses efforts pour redresser l'engin a tordu un manche de ma radiocommande.

 

Le deuxième souvenir c'est dans les Vosges, encore avec Frank. Nous avons deux planeurs (je pense que le mien c'est encore le 3 axes de 2 mètres remis en état de vol). Nous allons à la recherche d'une pente, en trouvons une qui nous convient (le ballon d'Alsace peut être). Il y a pas mal de vent, le lancer se fait à la main. Je commence par lancer mon planeur, surement un peu trop vers le haut, il se fait prendre par le vent, part vers le ciel en décrivant un arc de cercle qui le ramène vers le sol et choc. Dans le genre record du vol le plus court je dois être assez bien placé. Frank prend son planeur, le lance, même figure mais l'arc de cercle est de l'autre coté. Zut, je viens de perdre une place dans le classement des vols les plus courts.

 

1993Après, il y a eu un castel 301. Petite semi maquette, 2 axes, 1m40, aile haute. J'étais étudiant à Poitiers, j'ai fait mes premiers vrais vols sur une petite pente proche de la ville. Attention, vols encore modestes qui consistaient à décrire quelques virages avant de me poser dans les champs en bas de la pente. Un jour un autre modéliste était là quand je suis arrivé, il y avait un peu de vent et je n'osais pas voler. Il m'a encouragé, alors je lui ai passé les manches pour qu'il me donne quelques conseils. Et pour la première fois un de mes modèles a fait un vrai vol, parcourant des largeur devant la pente, prenant de l'altitude. Le pilote m'a dit que mon planeur était très plaisant à piloter, il m'a passé les manches et j'ai réussi à tenir un peu l'air. Après il y a eu aussi un planeur graupner je crois, de chez Graupner, je ne me souviens plus de son nom mais je sais que le fuselage était en "perfekt". J'essayais de le faire voler en le motorisant avec un cox 0,8 cm3, mais les vols n'ont jamais duré très longtemps.  

 

Ensuite, il y a eu les débuts de la vie de famille et de mon ativité professionnelle. J'ai continué un peu à construire, j'avais commencé à construire un Citabria sur plan Baby Train. La construction a duré une dizaine d'années et n'a jamais été terminée.

 

Et puis en 1992 ou début 1993 j'achête pour la première fois un kit. Il s'agit du Silentius de Graupner. C'est un planeur 2 axes de 2 mètres d'envergure, motorisé par un speed 600 réducté alimenté par 6 éléments NiCD. Pour la construction pas de problème, j'avais de l'entrainement. Pour les vols par contre je n'étais pas trop sur de moi. A l'époque j'habitais dans l'Eure et j'étais en stage à Evreux. Dans l'entreprise ou je travaillais j'ai rencontré André, qui était modéliste et m'a proposé de faire le premier vol et de me donner quelques conseils. Un dimanche je l'ai rejoint sur le site de son club

 

1995 - silentius 31995 - si lentius 1(Saint André de l'Eure je crois, mais je ne suis plus très sur). Il a lancé mon appareil, tout était ok seulement quelques réglages à faire. Après il m'a passé les commande, j'ai découvert ce que c'était que piloter un modèle réduit. Je me suis posé un peu en catastrophe pas vraiment dans la zone autorisée, mais j'étais .

silentius verdon un des derniers vols

super content. J'ai retrouvé 2 photos prises lors de ce premier vol. Cet appareil m'a accompagné pendant une dizaine d'années. Je l'ai passé en 7 éléments (des RC1700), le moteur d'origine a été remplacé par un Speed600 BB équipé d'un réducteur planétaire. Je ne sais plus combien de vols j'ai fait avec. Il a fini dans les Alpes, en 1999, je l'avais emmené avec moi alors que je campais près du lac de Serre Ponçon et j'avais trouvé un petit coin à flanc de montagne pour voler. J'ai fait quelques vols et puis j'ai pris de l'assurance et je suis devenu imprudent, j'ai manoeuvré trop près de la pente et le vol s'est terminé par un crash. Il y avait pas mal de dégats et j'ai décidé cette fois-ci de ne pas le réparer.

 

 

 

snif ....

 

 

Fin d'une époque ! Un petit pas pour l'humanité, un grand pas pour moi.

 

  Le Silentius - 1999 Breuillet    19940021996

 

 

silentius 1995

Partager cet article

Repost 0

commentaires

guesdon jean-pierre 22/01/2013 21:04

Bravo pour le blog. Ayant moi-même un Westerly 2 axes j'aimerais savoir si le vôtre est (était ?) un 3 axes.
Si c'était le cas auriez-vous encore les plans des ailes afin de transformer le mien de 2 à 3 axes ?
Un grand merci

JP Guesdon

hal 24/01/2013 11:50



Merci .. Pour le Westerly c'était celui de mon copain Frank, sincèrement je ne me souviens plus c'était il y a plus de 30 ans. Je crois me souvenir qu'il était "de série" non modifié.


Plan des ailes non, par contre pour mettre des ailerons le plan n'est pas nécessaire à mon avis. Le plus simple me semble être des ailerons full span avec barre de torsion et servo unique au
centre de l'aile. Il faut chacuter l'aile un peu, je pense qu'il va falloir la désentoiler arce que il n'y a pas assez de coffrage au bord de fuite pour s'en tirer en tapant uniquement dans la
partie coffrée. Maintenant est-ce que c'est pas un peu domage de faire ça à un "vintage" ?



Kuzio Olivier 17/05/2010 12:52


Cool la photo : elle date de quand ??? car je crois bien que tu as toujours la même chemise !!! LOL !!!!


hal 18/05/2010 08:02



La photo ou je lance le silentius avec ma surchemise canadienne et mon super short date de 1999 je crois. Elle a été prise sur ma zone de vol de l'époque, près de Breuillet (je n'étais toujours
pas inscrit dans un club de modélisme). A l'époque j'utilise ma radio Combi Sport (toujours fidèle à Multiplex). Pour la surchemise non ce n'est pas la même mais effectivement j'en ai une qui
ressemble beaucoup.